Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique
Dossier : Mort de Jacques Chirac

Mort de Jacques Chirac : Emmanuel Macron annule son déplacement à Rodez et prononce un hommage télévisé

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Emmanuel Macron a renoncé ce jeudi à son déplacement à Rodez, dans l'Aveyron, après la mort de l'ancien président français, survenue dans la matinée à l'âge de 86 ans. Un hommage du chef de l'état à Jacques Chirac est prévu à 20h. Cette allocution est à suivre en direct sur francebleu.fr.

Emmanuel Macron
Emmanuel Macron © AFP - Ludovic MARIN

Rodez, France

Après la mort de Jacques Chirac ce jeudi matin à l'âge de 86 ans, Emmanuel Macron n'ira pas à Rodez. Le chef de l'Etat avait organisé dans l'Aveyron ce jeudi en fin d'après-midi un débat sur la réforme des retraites, avec 500 personnes. 

Emmanuel Macron rend un hommage à Jacques Chirac à 20h ce jeudi soir, une intervention à suivre en direct sur francebleu.fr.

Retrouvez l'allocution d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron devait inaugurer ce jeudi à 18h30 une série de débats sur la réforme des retraites. Pour ce premier déplacement en Aveyron, le chef de l'Etat devait être accompagné de Jean-Paul Delevoye, le "monsieur retraites" du gouvernement. Emmanuel Macron devait, auparavant, remettre la légion d'honneur au maire de la ville. 

Le ministre de l'économie Bruno Le Maire s'était greffé à ce déplacement présidentiel, et avait rencontré des responsables syndicaux locaux ce jeudi matin, pour parler notamment du sort des usines Bosch à Rodez et Jingjiang Sam à Decazeville. Au sortir de cet entretien, il a dit n'être "pas satisfait de la situation" et avoir demandé à rencontrer "très rapidement" le président de Bosch pour trouver comment garantir l'emploi sur le site de Rodez.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu