Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique
Dossier : Mort de Jacques Chirac

Mort de Jacques Chirac : quel bilan pour le maire de Paris ?

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Jacques Chirac est mort à l'âge de 86 ans, a annoncé sa famille ce jeudi. Président de la République durant douze ans, il a aussi été, en 1977, le premier maire de Paris élu au suffrage universel. Réélu deux fois, il restera 18 ans à la tête de la capitale.

Jacques Chirac dans son bureau à la mairie de Paris
Jacques Chirac dans son bureau à la mairie de Paris - AFP

Paris, France

Jacques Chirac est mort à l'âge de 86 ans, a annoncé sa famille ce jeudi 26 septembre. L'ancien président de la République a aussi été maire de Paris durant 18 ans, avant d'entrer à l’Elysée. 

Avec Paris, l’histoire commence en 1977. Jacques Chirac a 45 ans. Il vient de claquer la porte de Matignon et il fonde le RPR. Quand le président Valéry Giscard d’Estaing décide que Paris doit avoir un maire élu au suffrage universel, une première depuis 100 ans, Jacques Chirac se lance. Et il remporte la victoire contre le candidat soutenu par Giscard d'Estaing.

Une chanson avait été enregistrée pour soutenir la candidature de Jacques Chirac à la mairie de Paris.

Jacques Chirac annonce sa candidature à la mairie de Paris.

Jacques Chirac candidat à Paris

Etre maire de Paris permet à Jacques Chirac d’asseoir son pouvoir politique. Il se retrouve à la tête de 36.000 fonctionnaires et d’un budget de 15 milliards de francs. En parallèle, il restera aussi député de Corrèze. Il sera réélu maire de Paris deux fois en 1983 et en 1989 et, à chaque fois, il s’impose dans tous les arrondissements de la capitale.

Il quittera l’Hôtel de ville en 1995 pour s’installer à l’Elysée. Il restera président de la République durant 12 ans.

Que reste-t-il de Jacques Chirac à Paris

Jacques Chirac, maire de Paris, ne restera pas dans l’Histoire comme un bâtisseur.

Le forum des Halles, qu’il a inauguré, a depuis été détruit. Jacques Chirac avait lancé cette boutade à l'époque : "Il n'y a qu'un architecte aux Halles, c'est moi". Le Palais Omnisport de Bercy, vieux de 30 ans, a été complètement rénové et il a même changé de nom. Il reste le musée des Arts Premiers, qui a été inauguré le long de la Seine. Mais il revient à Jacques Chirac président de la République, et non pas au Chirac maire de Paris.

Jacques Chirac s'est attaqué en son temps à la pollution canine. C'est lui qui mettra en place ce que l'on a appelé les "motos-crottes".

Jacques Chirac et les affaires

Quand on fait le bilan, le nom de Jacques Chirac reste lié aux affaires du RPR et de la mairie de Paris. Il y a les HLM, les faux électeurs et la cassette Mery où se trouvaient les aveux posthumes de Jean-Claude Méry, financier occulte du RPR. Des révélations que Jacques Chirac qualifiera d'"abracadabrantesques" à la télévision. Jacques Chirac sera condamné pour des emplois fictifs, des personnes payées par la mairie travaillaient en fait pour le RPR. Il écopera de deux ans de prison avec sursis pour détournement de fond public, abus de confiance et prise illégale d’intérêts. Si Jacques Chirac contestera ce jugement, il ne fera pas appel.

Jacques Chirac est le premier président de la République française à être condamné par la justice.

Les phrases cultes de Jacques Chirac, maire de Paris

Jacques Chirac au Salon de l'agriculture à Paris - Aucun(e)
Jacques Chirac au Salon de l'agriculture à Paris - AFP

Jacques Chirac, qui a eu sa marionnette au Guignol sur Canal + , qui ne ratait pas un Salon de l'agriculture, restera aussi dans les mémoires pour quelques petites phrases qui ont marqué les esprits.

Le 28 novembre 1988, Jacques Chirac promet une dépollution de la Seine dans le cadre de son programme "Seine propre". "Dans 5 ans, on pourra à nouveau se baigner dans la Seine. Et je serai le premier à le faire", avait-il déclaré à l’époque. 

En 2011, Jacques Chirac sera au cœur d’une polémique après ses déclarations au cours d’un diner-débat à Orléans devant des militants du RPR. En parlant de l’émigration, Jacques Chirac lance "Comment voulez- vous que le travailleur français qui habite à la Goutte d’or … et qui travaille avec sa femme et qui ensemble gagne environ 15.000 francs et qui voit sur le palier à côté de son HLM, entassés, une famille avec un père de famille, trois ou quatre épouses et une vingtaine de gosses et qui gagne 50.000 francs de prestations sociales sans naturellement travailler, si vous ajoutez à cela, le bruit et l’odeur, eh bien, le travailleur français, sur le palier, il devient fou".

Jacques Chirac saute un portillon du métro lors de l'inauguration d'une exposition d'art moderne à  la station Auber - AFP
Jacques Chirac saute un portillon du métro lors de l'inauguration d'une exposition d'art moderne à la station Auber © AFP - Jean-Claude Delmas

Ce qu'il faut retenir du parcours de Jacques Chirac :

Le parcours de Jacques Chirac

Jacques Chirac élu maire de Paris - Aucun(e)
Jacques Chirac élu maire de Paris - AFP
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu