Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique
Dossier : Mort de Jacques Chirac

Mort de Jacques Chirac : la Corse lui rend hommage

Jacques Chirac s’est éteint à l’âge de 86 ans. Président de la République de 1995 à 2007, il a toujours suivi de près le dossier corse même si ses positions n’ont pas toujours fait l’unanimité. Pour autant, l’île lui est restée fidèle.

Jacques Chirac, entouré de sa famille politique à l'occasion d'une visite en Corse
Jacques Chirac, entouré de sa famille politique à l'occasion d'une visite en Corse © Maxppp -

Jacques Chirac et la Corse, c’est une très longue histoire. Une île pour laquelle il n’avait pas forcément les mêmes ambitions que les élus locaux. Jacques Chirac n'a jamais été un fervent partisan d'une décentralisation avancée en Corse.

Jacques Chirac n'a jamais été un fervent partisan d'une décentralisation avancée en Corse.

Même s'il n'a pas fait l'unanimité en Corse, Jacques Chirac y a laissé de bons souvenirs. Il y avait de nombreux amis. Jean-Paul de Rocca Serra était un proche de l'ancien président de la République. Camille de Rocca Serra en garde un souvenir ému.

Camille de Rocca Serra : . « Jacques Chirac est un ami et un grand président que j’ai suivi »

L'assemblée de Corse a rendu hommage à Jacques Chirac, respectant une minute de silence, à la demande du groupe de droite "Per l'avvene". Mais quel regard portaient les élus insulaires sur l'ancien président de la République ?

Quel regard portaient les élus insulaires sur l'ancien président de la république ?

Le maire d'Ajaccio Laurent Marcangeli s'est souvenu, pour sa part, qu'il avait pris la parole pour la première fois, dans un meeting de Jacques Chirac, à Ajaccio. 

Jean Baggioni, président du conseil exécutif de Corse de 1992 à 2004, connaissait de longue date l'ancien président de la République. En 1995, il lui avait apporté son soutien alors que quasiment toute la droite n'avait d'yeux que pour Edouard Balladur. Aujourd'hui, Jean Baggioni se dit attristé par la mort de l'ancien président de la République, qu'il appelle son ami

Une certitude, Jacques Chirac ne laissait pas indifférent. Les bastiais ont livré leurs témoignages. 

Décès de Jacques Chirac, les témoignages de quelques bastiais

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu