Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mort de Jacques Chirac

Mort de Jacques Chirac : Patrick Sébastien, "bouleversé", rend hommage à son "ami intime"

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Limousin

L'animateur de télévision Patrick Sébastien a rendu hommage, sur France Bleu, à son "ami intime" Jacques Chirac ce jeudi soir. Tous deux très attachés à la Corrèze, les deux hommes étaient très proches. Pour l'animateur, "c'est une certaine France qui est morte avec lui".

Jacques Chirac, accompagné de Bernadette, discute avec Patrick Sébastien à Tulle, en Corrèze, en 1997.
Jacques Chirac, accompagné de Bernadette, discute avec Patrick Sébastien à Tulle, en Corrèze, en 1997. © AFP - FRANCOIS GUILLOT

L'animateur de télévision Patrick Sébastien,"bouleversé", a rendu hommage à son "ami intime" Jacques Chirac, décédé ce jeudi, sur France Bleu ce jeudi soir. 

"La convivialité, la proximité avec les gens" 

La voix pleine d'émotion, Patrick Sébastien, "très bouleversé", a dit avoir l'impression que "c'est une certaine France qui est morte avec lui. Ça représente une France populaire, parce Chirac c'était la convivialité, la proximité avec les gens", a-t-il confié à Laëtitia Heuveline qui l'interrogeait.

"Au-delà de l'homme d'État c'est un ami intime, c'est quelqu'un que je connaissais depuis presque 50 ans", a raconté l'animateur. "Je l'ai connu quand j'étais adolescent et qu'il était maire en Corrèze. Et puis on s'est beaucoup vus, on a eu beaucoup d'intimité, j'étais fasciné par l'homme. L'homme d'État c'est une chose,  mais c'est l'homme qui m'intéressait : il était d'un humanisme rare et d'un charisme rare."

"Il a eu les mots qu’il fallait quand j’ai perdu mon fils"

Patrick Sébastien a confié avoir énormément de souvenirs avec Jacques Chirac. Il a notamment raconté que Jacques Chirac avait été là pour lui dans des moments très difficiles : "Il a eu les mots qu’il fallait quand j’ai perdu mon fils, ça c’est des choses qu’on n’oublie pas", a confié l'animateur.

Un "grand enfant", fan des numéros du "Plus grand cabaret du monde

"Mais je préfère me souvenir des moments de joie", a soufflé Patrick Sébastien. Pendant ses cinq dernières années où il était à l'Élysée, je lui organisait des anniversaires en lui amenant des numéros visuels du "Plus grands cabaret du monde que je lui offrais, parce que c'était un grand enfant et qu'il était admiratif de tous ces numéros-là."

"Surtout, il avait cette capacité a être drôle, détendu et léger en apparence, mais il avait une culture phénoménale", a rappelé l'animateur. Il y a une énorme sympathie du pays pour lui", estime Patrick Sébastien.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess