Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Mort de Jacques Chirac : son histoire avec la Lorraine et la Moselle

Par

Jacques Chirac est mort, ce jeudi 26 septembre 2019. Son parcours politique l'a souvent mené en Moselle ainsi qu'en Lorraine.

Jacques Chirac à Metz en 2006 Jacques Chirac à Metz en 2006
Jacques Chirac à Metz en 2006 © Maxppp - Pascal Brocard

L'ancien président Jacques Chirac est mort, ce jeudi, à l'âge de 86 ans . Au cours de sa longue carrière politique, son chemin l'a souvent mené en Lorraine et en Moselle. Sa dernière visite date de janvier 2006, pour ce qui concerne notre département : il était venu présenter ses vœux aux corps constitués, accompagnés de certains de ses ministres, notamment Dominique de Villepin, et un certain Nicolas Sarkozy. Jean-Marie Rausch était encore maire de Metz

Publicité
Logo France Bleu
En janvier 2006, Jacques Chirac était venu à Metz © Maxppp - Karim Siari

Sur cette terre à jamais marquée par l'atrocité de la guerre, et la souffrance des hommes, ce ne sont pas des mémoires ennemies qui se commémorent" - Jacques Chirac, à Verdun, en 2006

Mais sa toute dernière visite en Lorraine, c'était en juin 2006, à Verdun pour célébrer le 90ème anniversaire de la bataille. Et il a avait rendu un hommage à tous les combattants de la guerre : "Sur cette terre à jamais marquée par l'atrocité de la guerre, et la souffrance des hommes, ce ne sont pas des mémoires ennemies qui se commémorent", avait-il déclaré. Il était d'ailleurs très impliqué dans la construction franco-allemande.

La dernière visite de Jaques Chirac en Lorraine : à Verdun, en juin 2006 © Maxppp - KERAMBRUN Jacques

C'est d'ailleurs avec le chancelier Helmut Kohl que Jacques Chirac a inauguré le parc Smartville, à Hambach, en octobre 1997. Un souvenir qui a une résonance toute particulière, quand on sait que la production de Smart va désormais être délocalisée en Chine. Jacques Chirac a d'ailleurs une histoire particulière avec l'industrie mosellane : alors qu'il était secrétaire d'état à l'emploi du gouvernement Pompidou, il était venu, en 1968, poser la première pierre du service de la main d'oeuvre de Sarreguemines, et évoquer (déjà !) les problèmes économiques de Moselle-Est.

Jacques Chirac avait inauguré l'usine Smart en compagnie d'Helmut Kohl en octobre 1997 © AFP - Franck Fife

Des privatisations et des promesses

Ensuite, c'est son gouvernement, alors qu'il était premier ministre, qui, en septembre 1986, désigne Francis Mer comme PDG unique d'Usinor et Sacilor (qui deviendra plus tard ArcelorMittal) Le groupe sera privatisé en 1995, des dizaines de milliers d'emplois seront supprimés. Jacques Chirac était d'ailleurs revenu en avril 1987 en Lorraine, pour promettre 1,5 milliards de francs pour relancer l'économie.

Des campagnes électorales lancées et bouclées en Moselle

Enfin, Jacques Chirac a souvent choisi la Moselle pour ses campagnes électorales.C'est là qu'il a lancé celle pour les régionales, à Metz, en 1992. C'est aussi à Metz qu'il bouclera celle pour les présidentielles, en 1995, juste avant le second tour.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu