Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mort de Valéry Giscard d'Estaing

Hommage à Valéry Giscard d'Estaing : drapeaux en berne et registres de condoléances ouverts à Toulouse

-
Par , France Bleu Occitanie

La mairie de Toulouse rend hommage à l'ancien président de la République, décédé ce mercredi 2 décembre : les drapeaux du Capitole seront en berne, et des registres de condoléances seront mis à disposition des Toulousains à l'entrée du Capitole et au siège de Toulouse Métropole.

Les drapeaux du Capitole sont en berne
Les drapeaux du Capitole sont en berne © Radio France - Olivier Lebrun

La mairie de Toulouse et Toulouse Métropole rendent hommage à Valéry Giscard d'Estaing, ancien président de la République décédé ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans. Les drapeaux du Capitole sont mis en berne dès ce jeudi 3 décembre, en mémoire de l'ancien chef d'État. La ville a aussi mis à disposition des Toulousains deux registres de condoléances, l'un au Capitole, et l'autre au siège de Toulouse Métropole. Des registres ouverts chacun sous un portrait de Valéry Giscard d'Estaing.

Le registre de condoléances du Capitole a déjà été inauguré par le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc : "Je rends hommage, avec émotion et reconnaissance, au Président Valéry Giscard d'Estaing" a écrit le maire. "Il a modernisé la France, développé le ferroviaire à grande vitesse, soutenu l'autonomie énergétique de notre pays grâce au nucléaire. Pour notre grande région, il a voulu le Plan du Grand Sud-Ouest, mobilisant des moyens d'investissement renforcés en faveur de l'innovation de notre territoire.

Intelligence supérieure, VGE avait compris, de longue date, que la France d'aujourd'hui ne pouvait peser dans les affaires du monde qu'à condition d'avoir une Europe forte, dont elle a vocation à être le moteur. Sans doute est-ce la leçon d'avenir que nous laisse le Président Giscard d'Estaing en nous quittant à un moment où tant de chaos secouent la planète"

Une minute de silence sera également observée lors des prochains conseils de la mairie et de la métropole.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess