Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mort de Valéry Giscard d'Estaing

Mort de Valéry Giscard-d'Estaing : François Hollande lui rend hommage sur France Bleu Poitou

-
Par , France Bleu Poitou, France Bleu, France Bleu Limousin

Au lendemain de la mort de l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing, un autre ex-chef de l'Etat, François Hollande, de passage dans la Vienne, lui rend hommage. Il était l'invité de France Bleu Poitou ce jeudi 3 décembre.

François Hollande, ancien Président de la République, rend hommage à Valéry Giscard-d'Estaing sur France Bleu Poitou
François Hollande, ancien Président de la République, rend hommage à Valéry Giscard-d'Estaing sur France Bleu Poitou © Maxppp - Cedric JACQUOT

"Il voulait changer les codes, montrer qu'il était proche, simple". L'hommage de François Hollande à Valéry Giscard-d'Estaing, mort le 2 décembre au soir. Président de la République de 1974 à 1981, "VGE" est décédé dans sa propriété d'Authon dans le Loir-et-Cher, à l'âge de 94 ans, des suites du Covid-19. Les réactions se multiplient, notamment de la part du monde politique. De passage à Poitiers pour une conférence au lycée Victor Hugo, l'ex-chef de l'Etat François Hollande était l'invité de France Bleu Poitou ce jeudi matin.

"Il a fait en sorte que le pays puisse se moderniser"

Difficile de résumer 94 ans de vie, et un septennat. Mais lorsqu'on pense à Valéry Giscard-d'Estaing, au-delà de son célèbre "Au revoir" en 1981 et de ses autres phrases cultes, on pense surtout aux réformes politiques de son mandat. C'est ce qu'a salué François Hollande ce jeudi. 

Il a fait en sorte que le pays puisse se moderniser. C'est bien sûr ses réformes sur l'IVG, sur la majorité civile, sur le divorce qui resteront comme des avancées durant son septennat

VGE, un président parfois incompris, selon François Hollande. "Il essayait d'être en contact avec les Français mais il avait gardé une forme de majesté qui l'avait parfois éloigné des Français, qui l'ont jugé quelques fois distant, lointain, et il en souffrait, je crois qu'il était tout le contraire". Valéry Giscard-d'Estaing, qui était retourné en Auvergne, là où il a commencé sa carrière politique, après avoir été battu par François Mitterrand en 1981. 

François Hollande qui précise aussi que l'ancien président était "sali" par l'affaire des diamants de Bokassa. "Même quand la justice ne passe pas, ce qui est d’ailleurs regrettable, il reste toujours le doute, la suspicion, et c'était sens doute pour lui insupportable"

Un certain héritage politique 

"C'est à Valéry Giscard d'Estaing que l'ont doit la monnaie unique, c'est lui qui l'avait amorcé". Même s'ils étaient de familles politiques différentes, François Hollande reconnaît avoir hérité, par certains points, de sa politique. L'ex-chef de l'Etat parle notamment du "couple franco-allemand", noué par VGE. 

En conférence devant des élèves de Première option géopolitique et sciences politiques du lycée Victor Hugo de Poitiers ce jeudi 3 décembre, François Hollande prévoit de leur parler de l'ancien président. "Il faut parler aux jeunes de leurs institutions, de leur histoire"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess