Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mort de Valéry Giscard d'Estaing

Mort de Valéry Giscard d'Estaing : l'élu drômois Aimé Chaléon se souvient d'un président proche des gens

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Aimé Chaléon, ancien maire de Saint-Donat sur l'Herbasse et élu au département de la Drôme avait croisé à plusieurs reprise Valéry Giscard d'Estaing. Il l'avait notamment accueilli à l'aéroport alors qu'il venait en meeting à Valence, quelques jours avant le second tour de la présidentielle de 1974.

Valéry Giscard d'Estaing
Valéry Giscard d'Estaing © Radio France - Nathanael Charbonnier

Aimé Chaléon a appris "avec beaucoup de tristesse et de peine" la mort de Valéry Giscard d'Estaing. "C'est un copain qui part" assure le conseiller départemental de la Drôme et ancien maire de Saint-Donat-sur-l'Herbasse.

En 1973, il avait fait campagne pour celui qui allait devenir le plus jeune Président de la République de la Cinquième République... et en mai 74, pendant l'entre deux tours de l'élection qui l'opposait à François Mitterrand, il était allé chercher Valéry Giscard d'Estaing à l'aéroport de Chabeuil avant son meeting au parc des expos de Valence. 10.000 sympathisants étaient rassemblés. "C'était une ambiance incroyable", se souvient Aimé Chaléon, qui évoque le dynamisme de sa campagne électorale.

Le téléphone et l'eau courante grâce à lui

Aimé Chaléon est aussi reconnaissant à "Giscard". Car il lui avait dit de ne pas hésiter à le contacter s'il avait besoin de quelque chose et l'élu drômois, alors maire de Bathernay avait saisi la perche. Il avait écrit au Président de la République pour réclamer le téléphone dans sa commune, alors que le dossier traînait depuis trois ans. Il en a aussi profité pour demander l'eau courante dans les maisons de sa commune.

Le mois suivant, les travaux étaient sur les rails.... et aboutis quelques mois plus tard.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess