Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mort de Valéry Giscard d'Estaing

Mort de Valéry Giscard d'Estaing : la presse salue la mémoire de l'ancien président de la République

-
Par , France Bleu

Après la mort de l'ancien chef de l'Etat mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans, les unes de la presse saluent ce matin "le destin" et le parcours de Valéry Giscard d'Estaing.

La une de La Dépêche du Midi de ce jeudi 3 décembre
La une de La Dépêche du Midi de ce jeudi 3 décembre - LA DEPECHE DU MIDI

Deux mots s'affichent un peu partout dans les kiosques et chez les marchands de journaux ce matin. "Au revoir" titrent plusieurs une de la presse régionale après l'annonce dans la soirée de mercredi du décès de Valéry Giscard d'Estaing des suites du Covid-19 à l'âge de 94 ans, clin d'oeil à ses adieux télévisés à la fin de son mandat de président de la République en 1981. Les deux mots sont repris notamment par La Voix du Nord ou la Dépêche du Midi. 

Sur ses terres auvergnates, la Montagne revient sur "une histoire de famille" avec l'ancien président, affiché sobrement en Une sur un fond sombre.  

"La disparition d'un président réformateur"

Les titres nationaux reviennent également sur le parcours de l'ancien président, "l'artisan d'une modernisation du pays dont il ne sera jamais crédité", écrit Jean-Michel Salvator dans Le Parisien, ajoutant que "l'histoire n'a pas encore rendu justice à ce président incompris"

Le Figaro choisit de son côté d'axer son hommage sur Giscard "l'Européen". "Pendant le septennat de Giscard, l'Europe, qui compte alors neuf membres, va avancer à grands pas", note Béatrice Houchard. 

Il faut également noter que certaines rédactions n'ont pas été en mesure de changer leur Une avant bouclage, le décès de l'ancien président ayant été confirmée un peu avant 23h. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess