Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Nouvelle mosquée de Strasbourg : un financement polémique

Mosquée de Strasbourg : EELV va déposer plainte pour diffamation contre Gérald Darmanin et Marlène Schiappa

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

Le parti Europe Ecologie Les Verts a annoncé ce samedi son intention de porter plainte pour diffamation contre les ministres Marlène Schiappa et Gérald Darmanin, qui s'opposent à la mairie verte de Strasbourg sur une possible subvention à la construction d'une mosquée.

Les ministres Marlène Schiappa et Gérald Darmanin, photo d'illustration
Les ministres Marlène Schiappa et Gérald Darmanin, photo d'illustration © Maxppp - Thomas Padilla

La polémique n'en finit pas de gonfler : le parti Europe Ecologie Les Verts annonce ce samedi 27 mars son intention de porter plainte pour diffamation contre les ministres Marlène Schiappa et Gérald Darmanin, pour leurs propos sur la mairie verte de Strasbourg après le principe d'une subvention de deux millions et demi d'euros pour la construction de la mosquée Eyyub Sultan. 

La plainte déposée courant de la semaine prochaine

"En accord avec le Bureau exécutif et Jeanne Barseghian, maire de Strasbourg, EELV va déposer plainte pour diffamation contre Marlène Schiappa et Gérald Darmanin", a déclaré Julien Bayou, secrétaire national d'EELV, dans un discours au Conseil fédéral. 

"Gérald Darmanin a accusé la majorité EELV, dirigée par Jeanne Barseghian, de 'financer une ingérence étrangère sur le sol français'. Sa ministre déléguée a de son côté, affirmé que 'EELV pactisait avec l'islam radical'" 

"Que des ministres, plutôt que de s'atteler à leur tâche préfèrent jouer les 'community manager' ou les porte-flingue de Macron, c'est inacceptable !" ajoute Julien Bayou.

Contactée par France Bleu Alsace, la maire de Strasbourg Jeanne Barseghian, précise que "les propos tenus par les ministres du gouvernement constituent des accusations graves et non étayées ; ils provoquent trouble et division dans la population, dans un moment de crise qui devrait au contraire conduire le gouvernement à encourager la solidarité."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Un dossier polémique 

Un bras de fer oppose Gérald Darmanin et la maire verte de Strasbourg, depuis le vote lundi par le conseil municipal du "principe d'une subvention" de 2,5 millions d'euros destinée au chantier de la mosquée Eyyub Sultan, porté par une association turque, la Confédération islamique Millî Görüs. 

Plus tard dans la semaine, c'est la préfète du Bas-Rhin, Josiane Chevalier qui est montée au créneau : dans un communiqué adressé à la presse mercredi dans la soirée, la préfète du Bas-Rhin a tenu à clarifier plusieurs points et a accusé la maire de Strasbourg, Jeanne Barseghian (EELV), de fournir "des informations inexactes".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess