Politique

Municipales 2014 : à Bordeaux, l'équipe de Vincent Feltesse veut encore y croire

Par Xavier Ridon, France Bleu Gironde lundi 10 mars 2014 à 6:30 Mis à jour le jeudi 13 mars 2014 à 6:30

Cinquante militants de Vincent Feltesse ont distribué le projet socialiste à Caudéran ce dimanche
Cinquante militants de Vincent Feltesse ont distribué le projet socialiste à Caudéran ce dimanche © Radio France - Xavier Ridon

"A ce stade, on ne remonte pas" : cet aveu dit en off par Vincent Feltesse après un mauvais sondage pour lui avait de quoi démobiliser. Mais les soutiens du candidat socialiste à la mairie de Bordeaux se disent plus que jamais présents : méthode Coué ou sentiment bien réel ?

Les militants ont accusé le coup, mais se remettent de l'aveu de leur candidat Vincent Feltesse. Sa phrase "A ce stade, on ne remonte" avait fuité dans les médias. Après avoir fait quelques réunions avec ces proches militants, le président de la CUB a réussi à les remobiliser. C'est en tout cas le discours tenu.

"Si Vincent Feltesse avait dit qu'il était sûr de gagner, est-ce que les Bordelais l'aurait cru ? Non ! Donc c'est quelqu'un qui dit vrai !" — Gilles Renoust, colistier de Vincent Feltesse

Il reste deux semaines au candidat et à son équipe pour proposer, mettre en valeur et concurrencer le maire sortant Alain Juppé. Son programme se diffuse quartier après quartier dans les boites aux lettres depuis le samedi 08 mars.

19000 projets devaient être distribués dans les boites aux lettres dans le quartier de Caudéran - Radio France
19000 projets devaient être distribués dans les boites aux lettres dans le quartier de Caudéran © Radio France - Xavier Ridon

Les candidats aux élections municipales à Bordeaux :

Jacques Colombier (FN)Vincent Feltesse (PS)Alain Juppé (UMP)Vincent Maurin (Front de gauche)Philippe Poutou (NPA)Fanny Quandalle (Lutte ouvrière)Yves Simone (Avec Yves Simone, soyons tous guides pour Bordeaux)

"Quand Vincent Feltesse a prononcé cette phrase, ça n'a pas été des jours agréables !"