Politique

Municipales 2014 : des surprises au premier tour en Isère

Par Denis Souilla et Léopold Strajnic, France Bleu Isère lundi 24 mars 2014 à 9:57

Les enseignements des municipales.

Les socialistes dans la tourmente en Isère comme ailleurs. Au lendemain de ce premier tour, la droite ose rêver à une vague bleue dimanche prochain. C'est le principal enseignement de ce scrutin : la droite profite de la sanction infligée à François Hollande et à son Gouvernement, le Front national signe une percée significative.

FBI 1ER tour récap général

À La Tour-du-Pin , Fabien Rajon est élu nouveau maire UMP au premier tour hier soir avec plus de 65% des voix. Il y avait, au-delà de la satisfaction, de la surprise difficile à cacher chez certains candidats UMP en situation de ballotage favorable. À Bourgoin-Jallieu , Vincent Chriqui arrive donc en tête avec 37,9 % des suffrages neuf points devant le socialiste André Borne, pénalisé, il est vrai, par la candidature dissidente d'Armand Bonamy.À Voiron , Julien Polat et l'UMP, rassemblent 34,56% surclassant le maire socialiste sortant Roland Revil de près de 6%.Ce lundi, les habitants de Roussillon se réveillent avec un maire de droite, Robert Duranton. Même chose à Saint-Jean-de-Bournay et La Côte-Saint-André , où Daniel Cheminel et Joël Gullon porteront désormais l'écharpe tricolore, tout comme l'UMP Luc Remond qui ravit la mairie de Voreppe au socialiste Jean Duchamp. À Vienne , pas de bascule, la droite occupait déjà la mairie, mais l'UMP Thierry Kovacs s'impose dès le premier tour avec près de 52% des voix, loin devant le socialiste Jacques Thoizet 36%. Il restera élu d'opposition comme Norman Méchin du Front national qui fait donc son entrée au Conseil municipal grace à ses 12%. D'ailleurs, le Front national est en mesure de se maintenir et donc d'espérer des élus dans les six communes où des listes frontistes étaient engagées.Efnin, à Grenoble, les sondages annonçaient Jérôme Safar, dauphin désigné du maire sortant Michel Destot dont il était le premier adjoint, comme favori, mais c'est l'écologiste Éric Piolle qui prend la tête du premier tour avec 29,40% des voix, devant le socilsite Safar (25,31%).****

Partager sur :