Politique

Municipales 2014 : la gauche résiste à Auxerre, Sens et Tonnerre basculent à droite

Par Delphine Martin et Isabelle Gaudin, France Bleu Auxerre lundi 31 mars 2014 à 10:54

Guy Férez, le maire PS sortant d'Auxerre, est réélu avec deux points d'écart sur son adversaire de l'UMP
Guy Férez, le maire PS sortant d'Auxerre, est réélu avec deux points d'écart sur son adversaire de l'UMP © Radio France - Delphine Martin

Dans l'Yonne, le second tour des municipales est marqué par la réélection à l'arrachée du socialiste Guy Férez à Auxerre. Le maire divers gauche de Joigny, Bernard Moraine, conserve aussi son fauteuil. La droite revient aux affaires à Sens avec la députée UMP Marie-Louise Fort. Tonnerre bascule également. Ce second tour est aussi marqué par l'entrée du FN dans plusieurs villes icaunaises.

La gauche résiste à Auxerre

Le socialiste Guy Férez est réélu à Auxerre . Il bat son adversaire de l'UMP de deux points. Un duel serré avec le député UMP Guillaume Larrivé, que le maire sortant remporte par 312 voix sur les près de 13.800 votants. Soit 51,13 % des suffrages contre près 48,87% pour Guillaume Larrivé. Guy Férez s'est adressé à ses sympathisants, salle Vaulabelle : "J'ai toujours dit que j'étais le maire de tous les Auxerrois, je le serai encore ".

Sens et Tonnerre basculent à droite

L'UMP Marie -Louise Fort devient la nouvelle députée-maire de Sens . Celle qui avait déjà été maire de 2001 à 2008 a été réélue avec un peu plus de 51% des voix. Dans un contexte d'abstention massive : un électeur sur deux n'est pas allé voter à Sens. Francine Weecksteen, sans étiquette ( 32% des voix) obtient six sièges au conseil municipal et devient la première force d'opposition. La liste Front National d'Edouard Ferrand se maintient à plus de 15%, le FN qui obtient pour la première fois deux sièges.Tonnerre repasse à droite, avec la victoire de Dominique Aguilar (sans étiquette mais qui se dit proche de l'UDI). Dominique Aguilar domine la triangulaire de près de trois points devant le représentant de la gauche, Pascal Lenoir, et le sans étiquette, Bernard Clément.L'UMP, on le rappelle, avait déjà remporté deux villes dès le premier tour, avec François Bouché à Migennes et Yves Delot à Saint-Florentin .

A Joigny, le maire DVG sortant, Bernard Moraine (à gauche) est réélu - Radio France
A Joigny, le maire DVG sortant, Bernard Moraine (à gauche) est réélu © Radio France - Philippe Rey-Gorez
A Joigny, le maire repasse

Le divers gauche Bernard Moraine est réélu à Joigny . Il est reconduit pour un deuxième mandat par près de 50% des électeurs joviniens. François Jacquet, le candidat divers droite battu obtient 42 % des suffrages. Du côté du front national, c'est une déception. Claude Dassier perd 141 voix par rapport au premier tour (8% contre 12,5% au premier tour).