Politique

Municipales 2014 : Le Front national entre en campagne en Gironde

Par Xavier Ridon, France Bleu Gironde lundi 10 mars 2014 à 6:30

Jean-Luc Aupetit, candidat du Front National à Mérignac
Jean-Luc Aupetit, candidat du Front National à Mérignac © Radio France - Xavier Ridon

Présent dans 19 communes en Gironde, le Front national a son candidat dans la deuxième ville la plus importante du département, Mérignac. La présence de Jean-Luc Aupetit sur le marché les jours de tractages crée des réactions diverses.

Après avoir obtenu 10% des voix aux législatives de 2012, Jean-Luc Aupetit se lance pour la première fois à l'assaut de la mairie. Ses thèmes principaux sont la fiscalité et l'insécurité - alors que Mérignac n'est pas connue pour être une ville où l'insécurité est très présente.

Présents sur le marché, les membres du Front national croisent les autres responsables politiques. Ces rencontres créent souvent des étincelles comme comme lorsqu'Alain Anziani, le maire socialiste sortant, reproche à Jean-Luc Aupetit de ne pas parler une seule fois de Mérignac dans son programme.

"Montrez moi où il y a écrit Mérignac dans votre programme ? Pas une seule fois !" — Alain Anziani à Jean-Luc Aupetit

Alain Anziani à Jean-Luc Aupetit : "Montrez moi où il y a écrit Mérignac dans votre programme ? Pas une seule fois !"

Même en ayant constitué des listes, Jean-Luc Aupetit semble par ailleurs avoir du mal à recruter pour la campagne de terrain, même s'ils se disent très présents.

"Je peux vous assurer que nous sommes sur le terrain !"   — Vincent Bois, colistier du candidat Jacques Colombier à Bordeaux

"Je peux vous assurer que nous sommes sur le terrain !"

Le FN en campagne : "Je ne parle pas avec ces individus car leur politique, c'est la provocation !"

Partager sur :