Politique

Municipales 2014 : une quadrangulaire se prépare à Libourne

Par Xavier Ridon, France Bleu Gironde lundi 24 mars 2014 à 19:04

Au second tour des Municipales, la mairie de Libourne est convoitée par quatre candidats
Au second tour des Municipales, la mairie de Libourne est convoitée par quatre candidats © Radio France - Xavier Ridon

A Libourne, on verra une quadrangulaire pour le second tour des municipales. Socialiste depuis 25 ans, la mairie est convoitée par quatre listes : une liste socialiste, deux listes de droite et une d’extrême droite. Charles Pouvreau, le candidat UDI-MoDem a hésité et a finalement choisi : il ira jusqu'au bout.

Le téléphone de Charles Pouvreau n'a pas arrêté de sonner ce lundi. La journée du candidat UDI-MoDem n'a été que tractations, écoutes des propositions et des avis de ses colistiers. Dans la matinée, Alain Juppé l'a appelé. Au départ, l'édile bordelais l'incitait à se retirer de l'élection avant de lui laisser son libre arbitre.

"Alain Juppé m'a dit que j'étais un homme libre." — Charles Pouvreau (UDI-Modem)

Le candidat UDI - Modem à Libourne, Charles Pouvreau a obtenu 12,69% des voix au premier tour - Radio France
Le candidat UDI - Modem à Libourne, Charles Pouvreau a obtenu 12,69% des voix au premier tour © Radio France - Xavier Ridon
Le candidat UMP, Jean-Paul Garraud a aussi appelé son homologue centriste. Les 27% du candidat UMP ne l'ont pas séduit. L'alliance est inenvisageable selon Charles Pouvreau qui explique que c'est surtout un problème de "valeurs" entre les deux hommes.

"Ce n'est pas en terme de valeurs que les choses se posent. Je ne vois pas très bien les différences de valeurs, il faudra qu'on m'explique !" — Jean-Paul Garraud (UMP)

Le candidat UMP à Libourne, Jean-Paul Garraud a obtenu 26,83 % des voix au premier tour - Radio France
Le candidat UMP à Libourne, Jean-Paul Garraud a obtenu 26,83 % des voix au premier tour © Radio France - Xavier Ridon
Après avoir écouté ses colistiers, Charles Pouvreau a tranché. Il ira jusqu'au bout avec sa liste. Deux listes de droite s'affronteront au second tour, laissant le champ un peu plus libre au maire socialiste sortant et candidat à sa propre succession, Philippe Buisson (39% des voix au 1er tour) qui comprend le choix politique de Charles Pouvreau.

"Le Modem et l'UDI sont des partis modérés, de droite sociale. Ce n'est franchement pas les thèses de Jean-Paul Garraud." — Philippe Buisson (maire sortant PS et candidat à sa succession)

Maire de Libourne et candidat PS à sa propre succesion, Philippe Buisson a obtenu 38,94 % des voix au premier tour - Radio France
Maire de Libourne et candidat PS à sa propre succesion, Philippe Buisson a obtenu 38,94 % des voix au premier tour © Radio France - Xavier Ridon
Avec 12,30% des voix, le jeune frontiste Gonzague Malherbe ambitionne au moins deux élus. Si le socialiste Philippe Buisson est à terme élu pour un nouveau mandat, il imputera la faute au candidat UMP qui a refusé toute discussion.

"Si Jean-Paul Garraud assume son choix, il fait le jeu de la gauche !" — Gonzague Malherbe (FN)

Le candidat FN à Libourne, Gonzague Malherbe a obtenu 12,30% des voix au premier tour. - Radio France
Le candidat FN à Libourne, Gonzague Malherbe a obtenu 12,30% des voix au premier tour. © Radio France - Xavier Ridon
Philippe Buisson a donc une longueur d'avance. Comme les autres candidats, il n'aura pas beaucoup de reports de voix. A sa gauche, la liste Libres Ensemble et ses 5% ne donnent pas de consigne de vote. Pas de consigne non plus pour Jean-Pierre Ladreyt , le candidat auto-déclaré "ni droite ni gauche" qui a obtenu 4%. Pour faire pencher la balance à droite, Jean-Paul Garraud a annoncé qu'Alain Juppé sera de passage à Libourne , mercredi soir, pour le soutenir.

Tractations à Libourne : "Alain Juppé m'a dit que j'étais un homme libre."