Politique

Municipales 2014 : zoom sur Péronne

Par Eric Turpin, France Bleu Picardie jeudi 20 février 2014 à 18:30

L'hotel de ville de Péronne dans la Somme
L'hotel de ville de Péronne dans la Somme © Ville de Péronne

Valérie Kumm, la maire sortante socialiste, est candidate à sa succession. Elle avait bénéficié de la division de la droite en 2008. Cette fois, il n’y a qu’une seule liste, celle de Thérèse Dheygers, soutenue par l’UMP et l’UDI. Mais le Front National pourrait jouer les trouble-fête lors de ces élections municipales.

Municipales 2014 - les candidats - infographie - Radio France
Municipales 2014 - les candidats - infographie © Radio France
 

Valérie Kumm , maire sortante PS, et conseillère régionale chargée des lycées, brigue un deuxième mandat. Elle a 46 ans. Elue à la mairie pour la première fois en 2008, Valérie Kumm estime ne pas avoir eu le temps de mener à bien tous ses projets.

Thérèse Dheygers , tête de liste « Ensemble pour Péronne », sans étiquette. Cette conseillère municipale de 63 ans, ancienne enseignante, est soutenue par l’UMP et l’UDI. Elle veut tirer un trait sur les divisions de 2008. Le deuxième sur sa liste est Mickael Duprez, un jeune étudiant en science politique de 23 ans, ancien stagiaire au cabinet de Xavier Bertrand, député maire de Saint Quentin. Il avait été candidat aux cantonales à Roisel.

Mathieu Huguet , candidat du Front National. Cet ancien pompier de 28 ans est péronnais. Il travaille dans la gestion immobilière. Il est président de l'association Péronne demain. Il s’est présenté pour la première fois à une élection en 2011 pour les cantonales. 

Municipales 2014 - les thèmes - infographie - Radio France
Municipales 2014 - les thèmes - infographie © Radio France
 

L’emploi : Une priorité pour les trois candidats. Le chômage atteint 13% dans le bassin d’emploi, au dessus de la moyenne nationale. Péronne, quatrième ville du département de la Somme avec 8200 habitants, a perdu 500 personnes depuis 2006. La ville a connu les fermetures de Flodor en 2005 et de la filature de Mohair en 2009.

Les trois candidats insistent sur le développement du tourisme, notamment avec le Centenaire de la Grande Guerre. Valérie Kumm veut agir en particulier sur la formation. La maire sortante PS mise aussi sur la réalisation du Canal Seine Nord Europe avec à la clé des créations d’emplois. Thérèse Dheygers, la tête de liste « Ensemble pour Péronne » est sur la même ligne. Tandis que Mathieu Huguet, le candidat FN est plus mitigé. Il craint que le projet coûte très cher.

La sécurité  : Thérèse Dheygers, la tête de liste « Ensemble pour Péronne » veut installer des caméras de vidéosurveillance. Il y en a seulement deux aujourd’hui sur la commune. Valérie Kumm, la maire sortante socialiste, veut en ajouter dans les lieux stratégiques.  Mathieu Huguet, tête de liste « Péronne fait front » ne veut pas de caméras, mais il veut armer la police municipale et renforcer sa présence dans les quartiers.

Municipales 2014 - les enjeux - infographie - Radio France
Municipales 2014 - les enjeux - infographie © Radio France
 

Il n’y a pas de division de la droite cette fois. En 2008, contre toute attente, l’ancien maire UMP de Péronne Jean Pierre Vienot, a tenté un quatrième mandat alors qu’il avait promis de soutenir la candidature de son premier adjoint.

Pierre Barbier, un pharmacien, s’est donc lancé dans la bataille des municipales. Il s’est maintenu au second tour, favorisant la victoire de la socialiste Valérie Kumm. Thérèse Dheygers conduit la seule liste de droite, sans étiquette, mais avec le soutien de l’UMP et de l’UDI.

En 2008, le Front national était absent. Il présente cette fois un candidat, Mathieu Huguet, qui espère un siège au conseil municipal. Le Front National est il susceptible de se maintenir au second tour et de provoquer une triangulaire ?

Lors de l’élection présidentielle de 2012,  Marine Le Pen avait dépassé 21% des voix. Un score au dessus des 10% de suffrages exprimés est nécessaire pour se maintenir au second tour des élections municipales de mars prochain. Quoiqu’il en soit, le Front National jouera les trouble-fête au second tour. 

 

Elections municipales de 2008 à Péronne | Create Infographics /node/191e9cc3-9a58-11e3-8fe6-782bcb7402be