Infos

Municipales 2014 : zoom sur Reims

Par Eric Turpin, France Bleu Champagne-Ardenne dimanche 9 février 2014 à 7:00 Mis à jour le mardi 11 février 2014 à 10:15

Mairie de Reims
Mairie de Reims © Demeester - Creative commons

Adeline Hazan, maire sortante PS de la ville, brigue un deuxième mandat. Elle est soutenue par l'ensemble de la gauche à l'exception d'une partie du front de gauche et de Lutte Ouvrière. Face à elle, l'UMP qui part cette fois unie avec un tandem : Arnaud Robinet et Catherine Vautrin. Le Front National pourrait jouer les arbitres.

Municipales 2014 - les candidats - infographie - Radio France
Municipales 2014 - les candidats - infographie © Radio France
 

Adeline Hazan , maire sortante socialiste de Reims, brigue un deuxième mandat. Cette ancienne magistrate, proche de Martine Aubry, a été élue avec 56,07% des voix en 2008 face à une droite divisée. Deux anciens ministres UMP convoitaient la mairie : Catherine Vautrin et Renaud Dutreil. 

Arnaud Robinet , député et conseiller général de la Marne, conduit la liste UMP soutenue par le Modem et l'UDI. Catherine Vautrin , également députée de la Marne, conseillère municipale à Reims, est en deuxième position. En cas de victoire de la droite, elle prendra la présidence de Reims Métrople.

Roger Paris , le responsable du Front National à Reims, défendra les couleurs bleu Marine. Lors de l'élection présidentielle de 2012, le FN a totalisé 18,38% des voix dans la cité rémoise.

Karim Mellouki est tête de liste du Front de gauche. Le parti de Jean Luc Mélenchon qui a fait 11% à Reims lors du premier tour de l'élection présidentielle a décidé de se lancer dans la bataille et de présenter sa propre liste. 

Thomas Rose , fidèle candidat de Lutte Ouvrière à Reims. Depuis 1995, Thomas Rose est la tête de liste du parti d'extrême-gauche à Reims. En 2001, il avait obtenu son meilleur score : 5,33% des suffrages au 1er tour. Mais il n'avait pas donné de consigne de vote au second tour.

Municipales 2014 - les thèmes - infographie - Radio France
Municipales 2014 - les thèmes - infographie © Radio France
 

La sécurité :  Le sentiment d'insécurité persiste à Reims même si les chiffres de la délinquance sont en baisse (-8.8% pour les atteintes aux personnes et -13,9% pour les incendies de voitures, au premier semestre 2013). Adeline Hazan veut doubler le nombre de policiers municipaux (45 nouveaux policiers municipaux ) et créer une police municipale de quartier. 

L'emploi et l'économie : Adeline Hazan revendique l'implantation de 130 entreprises à Reims pendant son mandat. Elle veut faciliter l'accès aux marchés publics de la ville pour les petites et moyennes entreprises. Arnaud Robinet estime pour sa part qu'il y a un manque de vision économique à Reims. Un atout à développer : le tourisme. 

La fiscalité : Arnaud Robinet dénonce la hausse des taxes sur l'agglomération. Il veut baisser le taux d'imposition de la taxe d'enlèvement des ordures ménagères de 20% en cas de victoire. Le taux d'imposition n'a pas progressé à Reims sous son mandat, se défend Adeline Hazan, qui promet de ne toujours pas augmenter les impôts si elle est réélue.

Les transports : Arnaud Robinet estime qu'il faut revoir les transports en commun à Reims mais aussi repenser le plan de circulation de la ville. Adeline Hazan propose la gratuité de la première heure de stationnement dans les parkings couverts le samedi et la construction d'un nouveau parking de 500 places. 

La piscine patinoire : Adeline Hazan veut réhabiliter cet équipement sportif fermé depuis septembre pour des problèmes de sécurité. Elle proposera également de voter la construction d'un nouvel équipement ludique et d'une salle multifonctions, sur un autre site. De son côté, Arnaud Robinet veut raser le Nautilud et reconstruire ailleurs un centre ludique avec sa piscine et sa patinoire.

Municipales 2014 - les enjeux - infographie - Radio France
Municipales 2014 - les enjeux - infographie © Radio France
 

Adeline Hazan a pris la ville de Reims en 2008 à cause de la division dans les rangs de l'UMP. Deux anciens ministres convoitaient le fauteuil de maire : Catherine Vautrin et Renaud Dutreil. La division a été fatale à la droite. La gauche l'a emporté. 

Cette fois, l'UMP est unie. Arnaud Robinet et Catherine Vautrin forment un tandem. Ils espèrent que ce sera un ticket gagnant et qu'il pourront reprendre la ville à la gauche.

Adeline Hazan s'attend à un duel serré entre la gauche et la droite. Ce qui pourrait faire pencher la balance, c'est d'abord l'abstention. Dans les quartiers populaires où le taux de chômage est supérieur à la moyenne nationale, les électeurs de gauche iront ils voter ? 

Autre interrogation : quel score réalisera le Front National. Marine Le Pen a dépassé 18% lors de l'élection présidentielle de 2012. Une triangulaire est possible, voire même probable. Cela pourrait influer sur le résultat de l'élection d'un côté ou de l'autre.

Les municipales de 2008 à Reims | Create infographics

Partager sur :