Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales 2020 à Albi : l’horizon se dégage pour la maire sortante Stéphanie Guiraud-Chaumeil

-
Par , France Bleu Occitanie

Un conseil municipal post-confinement hier à Albi. Un conseil qui a clairement relancé la campagne et où la maire sortante Stéphanie Guiraud-Chaumeil (DVD) a bien insisté sur toutes les actions menées par la ville contre la pandémie.

La maire sortante d'Albi, tout sourire, a présidé ce mercredi un dernier conseil municipal un mois avant les élections.
La maire sortante d'Albi, tout sourire, a présidé ce mercredi un dernier conseil municipal un mois avant les élections. © Radio France - SM

Les municipales… c’est reparti. À un mois tout juste du second tour des élections, fixé le 28 juin, la mairie d’Albi a organisé un conseil municipal hier. Un conseil où toutes les délibérations (ou presque) avaient un lien avec la pandémie. Mais en fait, il a surtout été question de politique. 

Car dans la capitale tarnaise, alors que les cinq candidats auraient pu se maintenir (et qu’ils avaient dit qu’ils le feraient) finalement, ils ne seront sans doute que trois. La maire sortante Stéphanie Guiraud-Chaumeil arrivée en tête. La candidate de l’union de la gauche Nathalie Ferrand-Lefranc (qui est en train de mener une fusion avec la liste EELV de Pascal Pragnère) et la liste RN de Frédéric Cabrolier. 

Muriel Roques-Etienne, candidate LREM a, ce mercredi,  jeté l’éponge. Pour ne pas faire gagner la gauche mais aussi en raison du contexte de pandémie dit-elle. 

Pendant près de deux heures, l’équipe municipale sortante et la maire candidate à sa propre succession ont fait le tour des mesures mises en place pendant le confinement. Clairement la maire Stéphanie Guiraud-Chaumeil est ravie de cette réunion du conseil. Elle lâche même tout sourire : "Ce n’est pas mon dernier conseil", mais ne veut surtout pas parler du second tour. 

Une "tribune étonnante" pour les autres candidats 

Ses opposants, eux, continuent de lui reprocher de n’avoir mené aucune concertation pendant la crise. Frédéric Cabrolier candidat et élu RN qualifie de monologue toute la première partie du conseil. Et Nathalie Ferrand-Lefranc qui est en train de réussir l’union des listes de Gauche s’étonne de la tribune que s’est offerte la maire. En tout cas la triangulaire qui s’annonce pourrait permettre à Stéphanie Guiraud-Chaumeil de garder son fauteuil. 

Un conseil municipal qui s’est tenu dans la salle de Pratgraussals, un hall qui a permis de préserver la distanciation entre les élus. Une ambiance très particulière dans une salle immense et où les élus étaient très loin les uns des autres. 

Covid 19 oblige, la réunion du conseil s'est tenue dans la salle de Pratgraussals.
Covid 19 oblige, la réunion du conseil s'est tenue dans la salle de Pratgraussals. © Radio France - SM

À noter  : le conseil municipal a voté hier soir une aide exceptionnelle de 220.000 euros pour la montée en Pro D2 du SCA, le club de rugby qui attend toujours de savoir dans quelle division il jouera la saison prochaine.   

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu