Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Bayonne : pour Jean-Claude Iriart, pas de faux-semblant

-
Par , France Bleu Pays Basque

Ultimes jours de campagne avant le premier tour des municipales 2020. Toute la semaine France Bleu Pays Basque donne la parole aux cinq têtes de liste à Bayonne. Ce jeudi, Jean-Claude Iriart. Pour le chef de file de Bayonne Verte et Solidaire la transparence est la clé de la candidature qu'il porte.

Jean-Claude Iriart, tête de liste "Baiona Verte et solidaire" aux élections municipales à Bayonne en 2020
Jean-Claude Iriart, tête de liste "Baiona Verte et solidaire" aux élections municipales à Bayonne en 2020 © Radio France - Céline Arnal

Des cinq listes en lice pour ces élections municipales à Bayonne, « Bayonne Verte et Solidaire » est la seule vraiment honnête. Voilà comment on pourrait résumer les propos de Jean-Claude Iriart ce jeudi matin sur France Bleu Pays Basque. Il était le quatrième invité de la semaine.

"Mettre en commun ce que l'on partage"

« On veille à se présenter publiquement comme on est vraiment. Chez nous, il n’y a pas de masque, pas de faux semblant. Notre organisation est parfaitement visible. » Jean-Claude Iriart  est très clair. Pour lui, les autres listes sont soutenues par des partis politiques mais n’ont pas l’honnêteté de l’afficher. 

Et l’abertzale d’expliquer ses propos : « pour cette élection, nous sommes une association de 140 personnes, une fédération qui gère notre campagne autour d’une charte élaborée tous ensemble. Il y a des différences entre nous mais, on préfère mettre en commun ce qu’on partage, d’où le terme de rassemblement citoyen. » 

Une surenchère écologiste

Si les autres têtes de listes en lice reconnaissent des affinités vers telle ou telle tendance, elles se déclarent apolitiques, sans filiation avec un parti. « Bayonne Verte et Solidaire » y voit de l’hypocrisie. Elle est  officiellement étiquetée : Europe Ecologie les Verts, Ensemble Insoumis et EH Bai.  « Je préfère évoquer la sincérité de notre posture plutôt que d’évoquer celle des autres » se contente de commenter dans un sourire Jean-Claude Iriart. 

Cette année, pour ces élections, à Bayonne comme ailleurs, tous les candidats parlent de transition écologique. « La démarche est clairement électoraliste pour certains candidats » s’amuse Jean-Claude Iriart, qui estime en outre que, « de manière générale, c’est une bonne nouvelle, sauf que la défense de l’environnement est réellement au cœur de notre charte, de notre programme. Tous les engagements, tous les projets, toutes les décisions seront prises avec une réflexion sur les conséquences écologiques : transport, habitat, culture, vie associative » 

Le trambus : bilan mitigé

Sur le bilan de la "mandature Etchegaray", Jean-Claude Iriart retient le trambus et en dresse un bilan très mitigé. Il déplore le peu de voies en site propre et, par ricochet, le faible développement des autres modes de déplacement.  « La pratique cyclable n’a pas été prise en considération par la majorité sortante, or ce fut notre demande dès le début du mandat. Derrière la question de la mobilité, il y a une limitation de la pratique automobile mais il faut avoir le choix en matière de transports en commun ou de pistes cyclables. Tout est une question de priorité budgétaire »

Autres points de la campagne 

-          La Nécessité de défendre et promouvoir la langue basque

-          La volonté de consolider la CAPAB, la communauté d’agglomération pays basque 

-          Le processus de paix

Réécouter l'ITW de Jean-Claude Iriart ce 12 mars 2020 sur France Bleu Pays Basque

Les cinq candidats aux élections municipales des 15 et 22 mars 2020 à Bayonne

  • Mathieu Bergé, tête de liste "Demain Bayonne" 
  • Jean-René Etchegaray, tête de liste "Bayonne toujours un temps d'avance" 
  • Henri Etcheto, tête de liste "Bayonne ville ouverte" 
  • Jean-Claude Iriart, tête de liste "Bayonne verte et solidaire" 
  • Pascal Lesellier, tête de liste "Bayonne Plurielle"
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu