Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Biarritz : la belle vie a un prix

-
Par , France Bleu Pays Basque

À l'occasion des élections municipales 2020, France Bleu Pays Basque vous propose un tour d'horizon des communes. Étape dans une des rares communes de la côte qui perd des habitants : Biarritz.

Biarritz est la commune du Pays basque où il y a le plus de candidats aux élections municipales.
Biarritz est la commune du Pays basque où il y a le plus de candidats aux élections municipales. © Radio France - Fanette Hourt

En réalisant un reportage à Biarritz dans le cadre des élections municipales, plusieurs sujets étaient attendus : le projet immobilier de la plaine d'Aguiléra, la situation du club de rugby le Biarritz olympique, le prix du logement... Mais force est de constater que ce qui domine dans la cité impériale, c'est la douceur de vivre.

"Une ville extraordinaire, une qualité de vie, un bien-être...", explique l'un, "une ville très agréable à vivre, à l'abri de tout", ajoute l'autre, "le climat est bon, la ville est agréable", décrit celui-ci, "la qualité de vie est merveilleuse, on est heureux d'y vivre en famille", ajoute celle-ci. Les habitants sont unanimes. Pourtant, il y a aussi quelques sujets de désagréments.

Le problème des eaux de baignade

Jean-Marie, qui vit à Biarritz depuis 35 ans, souligne deux points noirs : les trottoirs, qui "sont défoncés, ils ne sont pas lisses. Les personnes âgées tombent, parce qu'il y a des trous", décrit-il, et les eaux de baignade, régulièrement polluées l'été. "J'ai des petites filles, et parfois l'été on ne peut pas aller se baigner. Et ça, c'est un vrai problème", explique-t-il.

Par ailleurs, le stationnement est un des sujets de préoccupation des habitants, tout comme le nombre de résidences secondaire : il y en a 11.000 à Biarritz, soit 4 résidences sur 10. Au total, près de 4.000 logements sont ainsi inscrits sur la plateforme Airbnb, alors qu'en parallèle, 1.500 personnes sont en attente d'un logement social (Biarritz compte 8 % de logements sociaux, la loi en demande 25 %).

Une population vieillissante 

D'autant que la population vieillit : 4 Biarrots sur 10 ont plus de 60 ans. Et cela se sent pour Virginie, maman d'une fille de 10 ans et demi : "Il manque de familles ici. Il n'y a pas beaucoup d'enfants, il n'y a pas beaucoup d'espaces enfants... On est obligé d'aller à Anglet pour amener nos enfants dans des parcs, des aires de jeux", décrit-elle. 

Il faudrait que cette ville devienne plus jeune, dans le bon sens, dans le sens familial." — Virginie vit depuis des années dans le centre-ville de Biarritz 

D'ailleurs, Biarritz est l'une des rares villes de la côte basque à perdre des habitants : près de 25.000 personnes y vivent aujourd'hui, soit 5.000 habitants de moins en 20 ans. 

Le prix des loyers et des logements est un des facteurs qui freine les jeunes et les familles à s'installer dans la cité impériale. Il faut compter en moyenne 5.500 euros le prix du m2. Mais cela peut atteindre voire dépasser les 10.000 euros le m2 dans les secteurs les plus en vue, notamment à proximité de l'océan.

La mairie de Biarritz.
La mairie de Biarritz. © Radio France - Fanette Hourt

Débat ce vendredi sur France Bleu Pays basque

Biarritz est la ville du Pays basque qui a le plus de listes aux élections municipales. 7 candidats sont en lice :

  • le maire sortant, Michel Veunac, tête de liste de Vivons Biarritz !
  • Maider Arosteguy, avec la liste Pour Biarritz, Pour Vous.
  • Nathalie Motsch, avec la liste Biarritz en a Besoin.
  • Guillaume Barucq, pour Biarritz Nouvelle Vague.
  • Jean-Benoit Saint-Cricq, pour Biarritz ensemble.
  • Karim Guerdane, tête de liste de Biarritz Bonheur.
  • Brice Morin, pour la liste Euskal Herrian vert et solidaire.

Ils seront tous ce vendredi soir sur France Bleu Pays basque. Débat en public en partenariat avec Sud Ouest, au casino municipal de Biarritz, à partir de 18h

Choix de la station

À venir dansDanssecondess