Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Bourgoin-Jallieu : trois candidats en lice pour le second tour

-
Par , France Bleu Isère

A Bourgoin-Jallieu, le second tour des municipales verra s'affronter 3 candidats. Vincent Chriqui, le maire sortant, à la tête d'une liste d'union de la droite; Damien Perrard pour une liste d'union de la gauche et Jean-Claude Pardal, liste divers centre soutenue par LREM.

Les panneaux électoraux juste en face de la mairie.
Les panneaux électoraux juste en face de la mairie. © Radio France - Céline Loizeau

Comme dans 70 autres communes de l'Isère, ce dimanche 28 juin, à Bourgoin-Jallieu on votera pour le second tour des municipales. Un vote qui aura donc lieu trois mois après le premier tour en raison de la crise sanitaire du coronavirus. Ils étaient 5 candidats mi-mars, deux ont été éliminés lors du premier tour : Nathalie Germain du Rassemblement national et Joseph Benedetto d'Agir le droite constructive. Ce dernier a apporté son soutien, ce week-end, au maire sortant. 

Comment les 3 candidats comptent s'y prendre pour l'emporter le 28 juin?

Au soir du premier tour, le score était serré entre les deux candidats arrivés en tête. Vincent Chriqui, le maire sortant, comptait alors 210 voix d'avance sur Damien Perrard, candidat de la gauche. Le troisième homme est Jean-Claude Pardal, ancien adjoint à la sécurité à la tête d'une liste divers centre, soutenue par LREM. Voici en résumé les propositions phares des candidats, par ordre alphabétique. 

S'il ne fallait retenir qu'une mesure...

La mairie de Bourgoin-Jallieu.
La mairie de Bourgoin-Jallieu. © Radio France - Céline Loizeau

Vincent Chriqui, maire LR sortant, l'annonce, l'une de ses toutes premières mesures sera le recrutement de policiers municipaux supplémentaires. La Ville en compte dix  aujourd'hui. Et sa ligne directrice est une ligne "verte" avec au cœur le développement durable. Il explique qu'il "y aura plus de fleurs, d'arbres, qu'un parc d'un hectare sera créé le long du Bion, près de la gare." Il évoque aussi sa volonté de continuer à limiter les constructions et de végétaliser celles à venir. Pour l'emporter dimanche prochain, il mise sur le travail que lui et son équipe ont mené pendant 6 ans. "On a rempli 100% de nos engagements de campagne de 2014 et on l'a fait sans augmenter les impôts et en divisant la dette par deux. C'est le sérieux de notre équipe. Les Berjalliens peuvent avoir confiance pour le mandat prochain."

Jean-Claude Pardal, le moins bien placé des trois, explique son score par une faible participation (environ 32%) et un vote de partis qui, selon lui, a été favorable à Vincent Chriqui et Damien Perrard. Son entourage évoque sa "remontada" à venir. S'il est élu, Jean-Claude Pardal veut mettre en place "un grenelle de l'économie avec les commerçants, les artisans, les acteurs économiques" pour trouver des réponses à la crise économique qui suit la crise sanitaire. "Je suis le seul candidat à annoncer des modifications importantes post-covid", affirme-t-il. Son équipe et lui se sont engagés à renoncer à un an d'indemnités d'élus, environ 300.000 euros qui seront reversés de la manière suivante : un tiers pour la relance économique, un tiers pour les associations caritatives et un tiers pour les assos sportives et culturelles.

Damien Perrard dit avoir fait beaucoup "de terrain" ces dernières semaines. Et il espère que tout ce travail va payer. Le candidat de la gauche souhaite faire aussi la différence par la manière d'être de son équipe. "On a une approche différente par rapport à Vincent Chriqui. Etre à l'écoute, dans la concertation", précise-t-il. Il en veut pour preuve son programme construit "pendant deux ans avec les habitants. C'est celui qui correspond le plus aux attentes, notamment avec la crise sanitaire que nous venons de traverser." Il veut installer un centre communal de santé avec des médecins employés par la ville. Il souhaite aussi implanter une maison pour tous et mettre en place un café social pour favoriser les relations entre générations. Il annonce qu'il n'augmentera pas les impôts s'il est élu.

Les résultats de l'élection municipale

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu