Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales 2020 à Forbach : risques de division à gauche

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Le risque de division à gauche est grand pour les prochaines municipales à Forbach : le 1er adjoint Thierry Homberg a présenté officiellement sa candidature ce mardi, tandis que le directeur de cabinet du maire, Anthony Thiel, "y travaille assidûment".

Thierry Homberg au moment de la présentation officielle de sa candidature au restaurant social Le Rencard à Forbach
Thierry Homberg au moment de la présentation officielle de sa candidature au restaurant social Le Rencard à Forbach © Radio France - Cécile Soulé

Forbach, France

La gauche va-t-elle partir divisée aux prochaines municipales à Forbach ? Ce mardi, le 1er adjoint  au maire PS, Thierry Homberg, a présenté officiellement sa candidature, en expliquant vouloir être le candidat de la gauche rassemblée. Mais le directeur de cabinet du maire, Anthony Thiel, est lui aussi pressenti comme candidat. Le maire sortant Laurent Kalinowski a décidé de ne pas se représenter mais il ne soutient pas son 1er adjoint. 

Il faut plus de proximité, un maire doit rencontrer ses concitoyens, avoir la porte de son bureau ouverte - Thierry Homberg

Thierry Homberg met en avant son expérience d'élu depuis 2 mandats mais le 1er adjoint prend clairement ses distances avec le maire : "Il faut plus de proximité, un maire doit rencontrer ses concitoyens, avoir la porte de son bureau ouverte". Thierry Homberg se réserve aussi un droit d'inventaire sur les grands projets "coûteux" comme la halle marchande en centre-ville. 

Thierry Homberg prend ses distances avec le maire et son bilan

Thierry Homberg, qui a quitté le PS il y a 2 ans, revendique le soutien du parti de Benoit Hamon, Génération, dont il est adhérent, et celui de Raphäel Glucksman, Place Publique. Et il souhaite plus largement rassembler la gauche autour de lui, même s'il n'a pas le soutien du maire :  "C'est son choix, je n'ai pas de regret, fut un temps quelqu'un disait Lui c'est lui et moi c'est moi [ndlr : Laurent Fabius] et je ferai différemment de lui, ça je peux vous l'assurer".  

Je travaille assidûment à cette candidature - Anthony Thiel

Thierry Homberg se dit serein aussi face à la possible candidature du directeur de cabinet du maire, Anthony Thiel, qui lui est très proche de Laurent Kalinowski. Interrogé, le jeune directeur de cabinet de 30 ans, assure qu'il "travaille assidûment" à cette candidature. Il pourrait se déclarer prochainement. "C'est lui qui portera la responsabilité de la division" prévient de son côté Thierry Homberg. La succession de Laurent Kalinowski à Forbach s'annonce donc bien compliquée. 

La division n'est pas l'apanage de la gauche pour ces prochaines municipales à Forbach : pas moins de 3 candidats sont déclarés à droite et au centre (Alexandre Cassaro pour En Marche, Eric Diligent et Christian Peyron) et 2 à l'extrême-droite (Florian Philippot pour les Patriotes et Lucien Terragnolo pour le RN) ainsi qu'un candidat sans étiquette, Aziz Bendaouadji.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu