Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Perpignan : la candidate EELV se retire, Jean-Marc Pujol et Louis Aliot en duel au 2nd tour

-
Par , France Bleu Roussillon, France Bleu

Agnès Langevine a décidé de ne pas se maintenir au second tour de l'élection municipale de Perpignan (Pyrénées-Orientales). Arrivée en troisième position au premier tour, la candidate écologiste entend faire barrage au candidat soutenu par le Rassemblement National, Louis Aliot.

Agnès Langevine a décidé de ne pas se maintenir au deuxième tour.
Agnès Langevine a décidé de ne pas se maintenir au deuxième tour. © Maxppp - Nicolas Parent

Agnès Langevine aura fait durer le suspense. Mais à quelques jours de la date limite de dépôt des listes pour le deuxième tour des municipales (qui auront lieu le 28 juin), la candidate a préféré ne pas continuer la course. "Malgré un résultat inédit pour les forces écologistes qui ont triplé leur score, aucune voie électorale ne s’est ouverte pour permettre à la liste "Enfin, l’écologie !" de battre le candidat d’extrême droite" explique-t-elle ce samedi matin dans un communiqué, en visant Louis Aliot, soutenu par le Rassemblement national. 

La candidate EELV était arrivée troisième au soir du premier tour, recueillant 14,51% des voix, derrière le maire sortant Jean-Marc Pujol (LR, 18,43%), et nettement derrière Louis Aliot (35,65%).

"Confiner les ambitions" de Louis Aliot en votant "pour la liste qui lui reste opposée"

Après le retrait de Romain Grau plus tôt dans la semaine, il ne reste donc que deux candidats pour la mairie de Perpignan. 

Dans le communiqué, Agnès Langevine appelle à faire barrage, sans pour autant nommer directement Jean-Marc Pujol : "J’appelle donc tous.tes les électeurs.trices à user de leur vote pour confiner définitivement les ambitions du candidat du Rassemblement National et à voter pour la liste qui lui reste opposée".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu