Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Riorges : duel en perspective

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Depuis 1977, la ville de Riorges, dans l'agglomération roannaise, élit des maires de gauche. Pour l'élection municipale de 2020, les électeurs devront choisir entre le maire sortant, Jean-Luc Chervin et Jean-Marc Detour, ancien adjoint au maire de Roanne.

La mairie de Riorges
La mairie de Riorges © Radio France - Yves Renaud

Pour l'élection municipales de mars prochain, deux candidats sont en lice à Riorges. Le premier est le maire sortant Jean-Luc Chervin, élu pour la première fois en 1984 comme conseiller municipal. Au fil des mandats, il a pris du galon, puis le fauteuil de maire en 2014.  Pour lui, l’important est d’avoir respecté les objectifs de son mandat.

"Le programme de 2014 a été totalement réalisé, on a même fait plus que prévu. Aujourd’hui, si on repart, c'est qu'on est satisfait de notre bilan." - Jean-Luc Chervin, maire sortant

Jean Luc Chervin le maire sortant
Jean Luc Chervin le maire sortant © Radio France - Yves Renaud

Le second candidat, Jean Marc Detour, est un cas plus original : lors du mandat qui s’achève, il était adjoint au maire chargé des sports, mais dans la commune voisine de Roanne. Son déménagement à Riorges l’amène à se présenter ici dans un esprit de renouveau. "On aimerait apporter une nouvelle vision, un nouvel élan à cette commune qui commence à s'endormir. A part moi, aucun autre candidat [de la liste] n'a eu de mandat précédent."

Jean Marc Detour, le challenger
Jean Marc Detour, le challenger - -

Deux visions différentes de l’aménagement du territoire 

Jean-Luc Chervin, le maire sortant, fait de la santé une de ses priorités dans cette campagne pour répondre à la désertification médicale avec la construction d'une maison médicale pour 2022 et des médecins salariés par la commune.

Son adversaire, Jean Marc Detour, rejette l'idée de salarier des médecins municipaux. Il défend une vision "plus large" de l’aménagement de Riorges, en concertation avec l’agglomération. Le maire sortant, lui, est beaucoup plus réservé sur le rôle de Roannais Agglomération pour sa commune.   

Le ton monte doucement entre les deux adversaires  

Dans cette commune de Riorges, que l’on dit plutôt tranquille, le ton de la campagne commence à monter doucement entre les deux adversaires. Jean-Marc Detour, le challenger, attaque notamment la gestion "trop tranquille" du maire sortant. "Aujourd'hui, les habitants de Riorges payent excessivement d'impôts. La taxe foncière est la plus élevée du territoire et les gens n'ont pas  de services." De l’autre côté, le maire sortant, Jean-Luc Chervin, s’étonne du ton polémique de son adversaire. "Chaque fois qu'il intervient, c'est pour critiquer la ville de Riorges. Les Riorgeois n'attendent pas de lui des miracles, on s'en est passé jusque-là et ça continuera."

Le duel aurait pu être arbitré par un candidat du Rassemblement National mais faute de candidat à Roanne, ce dernier a préféré se reporter sur la commune centre du secteur.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess