Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales 2020 à Toulouse : l'attitude de N. Pellefigue "inacceptable" pour l'entourage d'Antoine Maurice

-
Par , France Bleu Occitanie

Ce lundi, Nadia Pellefigue a posé ses conditions pour une alliance avec Antoine Maurice, d'Archipel Citoyen pour une union à gauche au second tour des municipales à Toulouse. Parmi elles, prendre la présidence de la Métropole. Une proposition difficilement acceptable pour Archipel. Explications.

Antoine Maurice agacé par la demande de Nadia Pellefigue.
Antoine Maurice agacé par la demande de Nadia Pellefigue. © Maxppp - .

Cette intervention "a choqué". Ce lundi, Nadia Pellefigue, la candidate soutenue par UNE, PS, PRG et PCF, arrivée 3e au premier tour des municipales à Toulouse avec un peu plus de 18% des voix a tenu une conférence de presse pour poser ses conditions à une éventuelle entente avec Antoine Maurice, tête de liste d'Archipel Citoyen (liste citoyenne, EELV, France Insoumise) arrivé lui 2e avec un peu plus de 27% des suffrages.  

Ecole, solidarité, logement, la candidate a listé quelques points pour un accord, mais elle a aussi exigé de prendre la présidence de la Métropole. Une proposition rejetée selon nos informations. 

Un "non" côté Archipel

Antoine Maurice répond lui-même à France Bleu Occitanie de façon "polie" mais avec un agacement palpable : "Je travaille à construire le rassemblement. Celui-ci se fait en construisant un lien de confiance et pas par presse interposée. Ce qui m'importe c'est Toulouse, l'ère d'un nouveau modèle de développement dont le cap sera l'écologie heureuse et avec pour boussole la solidarité et comme méthode la coopération et un renouvellement démocratique. Il est nécessaire pour le bien du territoire et de ses habitants de garantir la cohérence des politiques menées à l'échelle de la ville et de la Métropole. C'est donc de ces politiques qu'il faut discuter. La question des personnes et de l'organisation de la gouvernance doit découler de cela et non l'inverse." En sous texte, on comprend donc bien le non du candidat.

Il faut garantir la cohérence des politiques menées à l'échelle de la ville et de la Métropole. - Antoine Maurice, Archipel Citoyen

Son entourage est même beaucoup plus véhément, parlant d'une méthode et d'une proposition "inacceptables", alors qu'Antoine Maurice a eu 10 points de plus que Nadia Pellefigue au premier tour. Les membres d'Archipel n'étaient pas informés de la conférence de presse de la candidate et s'en agacent, voire pour certains se disent "choqués et en colère", expliquant que "des négociations ne s'entament pas ainsi". Deux discussions (en visioconférence) avaient déjà eu lieu entre les deux candidats, dont l'une au cours de laquelle la demande de Nadia Pellefigue d'être présidente de la Métropole avait été refusée. Une autre discussion pourrait se tenir ce mercredi ou ce jeudi. 

Vers une triangulaire ?

Le dépôt des listes doit en tout cas se faire avant le 2 juin et certains membres d'Archipel Citoyen semblent déjà résignés à une triangulaire, se demandant si Nadia Pellefigue "a vraiment envie de gagner" et si elle ne pense pas "au coup d'après", à savoir les élections régionales. Dans l'entourage de la candidate, on argue que l'on est "dans une négociation habituelle, traditionnelle, avec des tractations pas si différentes de ce qu'on connaît habituellement en politique." Tout en précisant que la demande de la tête de la Métropole "n'est pas secondaire" et reste "un point important".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess