Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Toulouse : revivez les temps forts du deuxième débat sur France Bleu Occitanie

-
Par , France Bleu Occitanie

Sécurité, école et accueil des enfants, emploi et aéronautique, voici les thématiques du deuxième débat des municipales de France Bleu Occitanie à Toulouse. Les échanges ont eu lieu depuis le Novotel de place Wilson. Revivez les temps forts.

Deuxième débat des municipales des Toulouse avec 5 des têtes de liste qui visent le Capitole
Deuxième débat des municipales des Toulouse avec 5 des têtes de liste qui visent le Capitole © Radio France - Julien Corbière

France Bleu Occitanie vous fait vivre les municipales 2020. Ce vendredi 24 janvier, cinq candidats au Capitole se retrouvaient au Novotel de la place Wilson pour le deuxième grand débat des municipales dans la ville rose. Parmi les thèmes abordés, il y a eu cette fois-ci la sécurité, l'école et l'accueil des enfants et enfin l'emploi et l'aéronautique.

France Bleu Occitanie fait le choix de donner la parole, durant ce débat, à cinq des huit têtes de liste aujourd'hui déclarées (de gauche à droite et de haut en bas sur la photo):

  • Quentin Lamotte, candidat du Rassemblement National, liste "Rassemblement Toulousain"
  • Antoine Maurice, Europe Ecologie les Verts, tête de la liste "Archipel citoyen" soutenu aussi par La France Insoumise
  • Jean-Luc Moudenc, maire Les Républicains sortant, soutenu par LREM, l’UDI et le Parti Radical, liste "Aimer Toulouse"
  • Nadia Pellefigue, candidate PS, soutenue par le PCF et le PRG, liste "Une nouvelle Énergie"
  • Pierre Cohen, ancien maire de Toulouse, candidat Générations, liste "Pour la Cohésion"

Revivez le débat en intégralité : 

Revivez le deuxième débat des municipales à Toulouse

Thème 1 : le manque de notoriété des maires de Toulouse

Pour Antoine Maurice, tête de liste d’Archipel citoyen, le projet prime d'abord sur la notoriété. 

L'actuel maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, concède qu'il n'a "jamais essayé de mettre sa personne en avant. Je suis un serviteur des Toulousains. [...] Je crois que la fonction de maire à la dimension nationale comme autrefois existe de moins en moins"

Nadia Pellefigue rejoint les deux autres têtes de liste. Selon elle, l'enjeu principal est d'apporter des solutions.

Pour le candidat du Rassemblement national, Quentin Lamotte, la notoriété du maire est liée à sa popularité et elle résulte de sa capacité à répondre aux besoins des habitants. 

Pierre Cohen ajoute que l'importance est d'être connu par les Toulousains. 

Thème 2 : la sécurité

Pour Archipel citoyen, Antoine Maurice annonce que s'il est élu il demandera un audit sur l'efficacité des caméras de surveillance dans la ville rose. Il veut redéployer la police municipale dans les quartiers. "Il faut remettre de l'humain et une bonne coordination entre police municipale et nationale". 

Pour Quentin Lamotte, la politique de sécurité de Jean Luc Moudenc est un "échec". Selon le candidat du Rassemblement national, "il y a eu des moyens investis. Mais les Toulousains attendent des résultats plus que des moyens". Il veut 120 policiers de plus avec une police des transports et une dédié à la sécurisation des logements sociaux. Il propose également de former plus souvent les policiers municipaux au tir. "Aujourd'hui, un policier municipal tire deux fois par an, je veux qu'il tire une fois par mois" a-t-il déclaré. 

Nadia Pellefigue demande plus de policiers nationaux. "Il en manque entre 150 et 200" selon elle. Elle propose de déployer des unités territoriales de quartier pour plus de contacts entre les habitants et les forces de l'ordre. Elle veut créer deux nouveaux commissariats

Pierre Cohen ajoute qu'il n'a pas de "dogme" sur la question des caméras de surveillance. Il rappelle qu'il en a installé 1 600 lorsqu'il était maire de Toulouse. Il souhaite également un service de médiation pour plus de respect et de prévention pour les habitants. 

Jean-Luc Moudenc termine en affirmant qu'il a tenu ses engagements en matière de sécurité. Il reconnaît que les caméras ne sont pas la solution à tous les problèmes mais elles ont montré leur efficacité à Toulouse selon lui. Il propose d'installer entre 50 et 100 caméras de plus, et d'équiper les policiers municipaux de pistolet à impulsions électriques. Et il propose de doubler le nombre de patrouilles dans les quartiers. 

Thème 3 : l'accueil des enfants et les écoles

Le maire sortant, Jean-Luc Moudenc, veut une accélération des constructions en créant 10 nouveaux groupes scolaires et en rénovant une d'une vingtaine. Il veut désormais des écoles plus vertes et ouverte sur les quartiers.

Nadia Pellefigue veut plus d'Agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles. Elle veut une qualité des services dans les écoles dont une cantine gratuite pour les plus modestes.

Pour Antoine Maurice, le sujet est aussi le bien-être des enfants. Il faut libérer les enfants de la pollution et du béton. Il veut mettre plus de moyen pour l'école et promet zéro perturbateur endocrinien dans les établissent scolaires. 

Pierre Cohen propose d'accompagner les jeune même en-dehors du temps scolaire et veut plus d'Agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles. Il dénonce également le manque d'investissement lors des mandats de Jean-Luc Mopuenc dans les écoles.

Quentin Lamotte souhaite axer son action sur le décrochage scolaire. 

Thème 4 : emploi et aéronautique 

Pour Pierre Cohen, il faut adapter l’économie aux enjeux environnementaux, à l'économie sociale et solidaire. Il veut investir dans les filières de la rénovation énergétique pour favoriser les emplois locaux et qui ne sont pas forcément de cadre. 

Antoine Maurice veut lui faire de Toulouse une ville pionnière emploi/climat avec un plan de rénovation énergétique des bâtiments, développer les commerces de proximité. Il veut expérimenter le dispositif territoire zéro chômeur

Nadia Pellefigue souhaite un climat propice à l'emploi pour les salariés et les entrepreneurs. Selon elle, il faut des solutions pour leur éviter les bouchons, pour avoir des problèmes de garder d'enfants,... Elle veut faire de Toulouse "la ville de l'entrepreneuriat engagé".  

Quentin Lamotte veut développer la "smartcity" et soutenir la recherche et le développement. 

Quant à Jean-Luc Moudenc, qui se dit "fier d’Airbus et de la filière aéronautique", il reconnaît qu'il faut développer d’autres domaines comme les innovations dans la santé, les transports, le tourisme. Il veut une exonération des impôts locaux pendant sept ans pour les Start-up

Les débats de France Bleu Occitanie

À noter qu'en plus des cinq têtes de listes présentes ce vendredi 24 janvier pour le débat des municipales, trois autres concourent également dans ces élections municipales. Il s'agit des listes "Toulouse Belle et Forte", emmenée par Franck Biasotto, ex-adjoint au maire sortant, candidat Modem, de "Debout Toulouse", emmenée par Francis Manaud pour Debout la France et de la liste du parti animaliste emmenée par Quentin Charoy.

France Bleu Occitanie organise des débats chaque mardi soir, à partir de 19h, jusqu'aux élections municipales. Il y en a dix au total, à vivre en direct et en public dans des cafés ou des lieux publics sur l'ensemble du territoire midi-pyrénéen :

  • le 28 janvier à Auch
  • le 4 février à Albi
  • le 11 février à Colomiers
  • le 18 février à Pamiers
  • le 25 février à Saint-Gaudens
  • le 3 mars à Rodez
  • le 10 mars à Montauban
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu