Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Ajaccio : le grand débat

-
Par , , France Bleu RCFM

Le grand débat des municipales à Ajaccio c'est ce jeudi à 12h10 sur notre antenne, rediffusion à 19h. Un débat enregistré mercredi soir dans l'auditorium du palais des congrès d'Ajaccio en présence de 7 des 8 candidats.

Le grand débat des municipales à Ajaccio c'est ce jeudi à 12h10 sur RCFM
Le grand débat des municipales à Ajaccio c'est ce jeudi à 12h10 sur RCFM © Radio France - Michelle Castellani

Après Porto-Vecchio et avant Bastia la semaine prochaine, ce jeudi direction Ajaccio pour le grand débat des municipales des 15 et 22 mars prochains. Un débat animé par Patrick Vinciguerra pour RCFM et Roger Antech pour Corse-Matin, enregistré mercredi soir dans l'auditorium du palais des congrès d'Ajaccio devant un public venu en nombre. 90 minutes d'échanges vifs entre les 7 têtes de liste qui était sur la scène,  Patricia Curcio, qui a annoncé ce lundi son intention de conduire une liste citoyenne, n'ayant pu y participer.

Certains candidats se sont interpellés sans ménagement, appuyés par une salle comble et surchauffée
Certains candidats se sont interpellés sans ménagement, appuyés par une salle comble et surchauffée © Radio France - Michelle Castellani

Des échanges virulents

Dans une ambiance parfois bouillante, les sujets clés de la campagne ont été abordés. Stationnement, attractivité du centre-ville, PLU, finances etc... Certains candidats se sont interpellés sans ménagement, appuyés par une salle comble et surchauffée. Un débat pour le moins animé, qui s'est, entre autres, conclu par le départ de l'un des candidats (Michel Ciccada)

« Un parking pà Aiacciu » 

Un débat  parfois vif quand il s'est agi notamment du centre-ville et des parkings, à l'évocation des problèmes de stationnement et de l'abandon du projet du Parking Campinchi. Dans l’extrait suivant, Étienne Bastelica prend la parole en premier : « Derrière nous il y avait _un parking de 678 places, pour des raisons bassement électoralistes et idéologiques on a décidé de l’enterrer_, à part M.Lanfranchi tous c’était la symphonie anti parking Campinchi ! »

Débat municipal / Ajaccio / stationnement

Suivi d’une passe d’armes entre Jean-François Casalta et Laurent Marcangeli. LM : « Chacun est devant ses responsabilités et notamment vous _M.Casalta, vous êtes membre d’une majorité qui ne fait rien pour Ajaccio_, vous-même étiez contre le parking ! » J-F.C : «  Le maire d’Aiacciu a un certain talent pour travestir la réalité et trouver toujours des boucs émissaires et des tiers responsables, il y avait un parking qui était tout fait vous l’avez arrêté sans aucune raison valable et vous avez dépensé 21 millions d’euros pour rien ! » LM : « Vous êtes de loin le meilleur menteur de toute la campagne, à coté de vous Donald Trump est un petit joueur ! » 

Attaques en règle contre le PLU 

A peine plus calme, la discussion sur le Plan local d'urbanisme adopté en novembre dernier par la majorité municipale sortante. Un PLU qui a fait l’unanimité contre lui, le plus sanglant étant Jean-Marc Lanfranchi pour « Aiacciu in core » : « Deux minutes pour parler du PLU c’est beaucoup trop, 20 secondes suffisent, _le PLU doit aller à la poubelle, on ne va pas continuer à agrandir la ville alors qu’on n’a pas les structures adéquates pour accueillir les gens_. »

Jean-Marc Lanfranchi "Aiacciu in core"

Jean-André Miniconi, pour « Aiacciu pà tutti » assure pour sa part que s’il est élu, il demandera sa révision : « On n’est pas pour une ville à 90 000 habitants, on est pour une augmentation raisonnée et raisonnable et s’occuper des habitants de cette ville, notre mesure sera de demander _la révision du PLU_. »

Jean-André Miniconi "Aiacciu pà tutti"

Un PLU pas plus apprécié par François Filoni pour « Ajaccio change de visage », ce document prône selon lui un développement dangereux : « On ne peut plus continuer à additionner les gens, on va faire des malheureux, _on crée les poudrières de demain, où est la vie ? Ce sont des cités dortoirs, il faut une approche beaucoup plus douce_, construire autrement. » C’est le moment qu’a choisi Michel Ciccada « Ajaccio, ras le bol », pour illustrer le nom de sa liste en quittant le débat et aller faire un loto sportif.

François Filoni "Ajaccio change de visage"

Réécoutez l'intégralité du débat :

Ajaccio, le grand débat

Choix de la station

À venir dansDanssecondess