Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

VIDÉO - Municipales 2020 au Mans : pas de candidats déclarés chez Les Républicains mais "on travaille au projet"

-
Par , , France Bleu Maine

Un peu moins d'un an avant les élections municipales 2020, les candidats ne se bousculent pas pour la mairie du Mans. Invité de France Bleu Maine ce lundi, le président des Républicains dans la Sarthe affiche sa volonté de définir un projet avant d'investir un candidat.

Maxime Meunier, président des Républicains dans la Sarthe.
Maxime Meunier, président des Républicains dans la Sarthe. © Radio France

Le Mans, France

Moins d'un an avant les élections municipales 2020, les candidats officiellement déclarés ne se bousculent pas au Mans. La préfecture de la Sarthe, fief de gauche, pourrait pourtant basculer. Mais à droite, le jeune patron des Républicains de la Sarthe est très prudent. Comme il le disait déjà en octobre 2018, Maxime Meunier, invité de France Bleu Maine lundi  8 avril 2019, affirme qu'il préfère "travailler au projet ". 

En 2014, Christelle Morançais, aujourd'hui présidente de la région Pays de Loire mais candidate UMP à l'époque avait échoué de peu dans son duel avec Jean-Claude Boulard, maire historique du Mans mort au printemps 2018. Le seul nom qui circule est celui de l'unique député Les Républicains de la Sarthe Jean-Carles Grelier. L'ancien maire de La Ferté Bernard dit qu'il ne ferme pas la porte. A moins - hypothèse qui n'est pas à exclure - que le jeune président du parti LR, prenne la tête de la liste. Mais selon lui, "la question ne se pose pas pour l'instant."

A gauche, l'ancien ministre socialiste Stéphane Le Foll a pris la suite de Jean-Claude Boulard mais il n'a officiellement pas encore pris sa décision pour 2020. Du côté de La République en Marche, la secrétaire d'Etat Marlène Schiappa a démenti plusieurs fois la rumeur de sa candidature.