Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales 2020 : "Bordeaux est une ville que les écologistes doivent gagner" estime Yannick Jadot

-
Par , France Bleu Gironde

Le député européen, chef de file des écologistes, était à Bordeaux ce lundi pour soutenir les candidats verts aux municipales dans l'agglomération. Pierre Hurmic à Bordeaux, Clément Rossignol-Puech à Bègles, Laure Curvale à Pessac, Sylvie Cassou-Schotte à Mérignac et Isabelle Rami à Talence.

Yannick Jadot en campagne à Bordeaux ce lundi
Yannick Jadot en campagne à Bordeaux ce lundi © Radio France - Stéphane Hiscock

Bordeaux, France

France Bleu Gironde : Les écologistes ont-ils ciblé Bordeaux comme un bastion à prendre ?

Yannick Jadot : C'est une ville que nous devons gagner. A Bordeaux comme partout on a vu à quel point les canicules, la pollution de l'air, les pesticides, les inondations, la sécheresse nous touchaient. Et à Bordeaux on est en train de construire une belle alternance. Cette ville a eu de grandes périodes politiques dans son histoire et la période qui doit s'ouvrir aujourd'hui c'est celle des écologistes. Le temps de l'écologie est venu pour maîtriser sa vie à l'échelle locale, les déplacements, le logement, l'alimentation, l'agriculture, les services publics, la culture, la démocratie... Maîtriser sa ville avec un excellent candidat : Pierre Hurmic qui a l'expérience et la crédibilité pour être un grand maire de Bordeaux.

Comment Pierre Hurmic peut-il tirer son épingle du jeu dans un contexte politique où tous les candidats bordelais se disent écologistes ?

Que tout le monde parle d'écologie c'est déjà notre succès et je crois qu'il faut faire confiance aux électeurs pour reconnaître ceux dont la démarche est sincère. Quand une majorité sortante nous explique qu'ils vont faire dans le prochain mandat ce qu'ils n'ont pas fait dans le précédent, ça minore leur crédibilité. 

Vous êtes ici dans le vignoble bordelais. Que répondez-vous aux viticulteurs qui dénoncent "l'agribashing" des écolos ?

L'agribashing c'est le terme employé par ceux qui sont en train de tuer l'agriculture. Ils défendent un modèle où on sur-utilise les pesticides, où il y a de moins en moins de paysans et où un tiers d'entre eux vivent avec moins de 350 euros par mois. Moi je vois, y compris dans le bordelais, de plus en plus de vignerons sortir des pesticides. Ils démontrent que c'est rentable. C'est un modèle économique solide qui correspond à une attente des consommateurs. Moi je préfère un vigneron qui est sorti des pesticides, qui vit bien de la vente de son vin et qui est un voisin intelligent de la directrice d'école qui n'est pas obligée d'interdire la cours d'école aux enfants parce qu'il y a trop de pesticides dans la vigne d'à côté.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu