Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales à Metz : Christiane Pallez n'est finalement pas candidate

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

"Je me retire". C'est ce qu'annonce Christiane Pallez dans un communiqué ce samedi après-midi. Elle n'est donc plus candidate aux élections municipales à Metz et dénonce un "affligeant éparpillement de l'électorat de gauche à Metz".

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © Maxppp - Alexandre Marchi

Christiane Pallez, candidate divers gauche pour le collectif "Metz Capital", a annoncé samedi, via un communiqué de presse, qu'elle retire sa candidature aux élections municipales de Metz. L'ancienne directrice du CCAS a choisi de se retirer. "En responsabilité, aux côtés de mes colistières et colistiers du collectif socialiste, citoyen et écologiste « Metz Capitale », je me retire donc de la course à la mairie de Metz. Je ne figurerai sur aucune liste", a-t-elle fait savoir.

Christiane Pallez dénonce "l'éparpillement de l'électorat de gauche"

Elle a expliqué cette décision après la parution d'un sondage, jeudi, dans les colonnes de nos confrères du Républicain lorrain : "A la suite du sondage paru dans la presse locale, je constate le danger représenté par l’extrême-droite et la droite conservatrice pour notre ville et plus encore pour les messins et les messines qui pâtiraient quotidiennement de politiques publiques injustes. Je regrette l’affligeant éparpillement de l’électorat de gauche à Metz. Je ne tiens pas à y contribuer."

"L’absence de cohésion, singulièrement depuis 2017, a posé les jalons de l’impasse politique actuelle. Plus qu’un faiseur de clans, les socialistes auraient eu besoin de l’affirmation d’une volonté collective. Aujourd’hui, nous en payons ensemble le prix fort. Pour la première fois depuis 1977, le PS ne présentera pas de liste à l’élection municipale messine", poursuit-elle.

Christiane Pallez s'était lancée dans la campagne des municipales après le décès du candidat et adjoint aux finances, Jean-Michel Toulouze, en octobre dernier. Il y a 11 candidatures déclarées pour les municipales à Metz, dont quatre listes de gauche. Le premier tour des municipales aura lieu le 15 mars, le second tour, le 22.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu