Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 51 en orange
Dossier : Municipales en Franche-Comté : les Carnets de campagne de France Bleu Belfort Montbéliard

Héricourt : cinq candidats pour faire rebattre le cœur de ville

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard
Héricourt, France

A l'approche du premier tour des élections municipales ce dimanche 15 mars, France Bleu Belfort Montbéliard vous propose un éclairage sur la campagne à Héricourt. Cinq candidats sont en lice dont deux médecins au chevet du centre ville qui a besoin d'un nouveau souffle.

Cinq candidats seront devant les urnes ce dimanche au 1er tour des municipales à Héricourt
Cinq candidats seront devant les urnes ce dimanche au 1er tour des municipales à Héricourt © Maxppp - Thierry Thorel

A Héricourt, 10 600 habitants, la redynamisation du centre ville est l'un des enjeux du scrutin des municipales dont le premier tour se joue ce dimanche 15 mars. La deuxième ville de Haute Saône n'est plus attractive, constate la plupart des candidats. Selon eux, le cœur de ville ne respire plus.

J'ai l'impression que je vais voir Patrick Dewaere et Gérard Depardieu sortir de certains endroits pour faire un remake des Valseuses - Patrick Adam, candidat divers droite

Le centre d'Héricourt accumule les handicaps : manque de parking, trop de circulation, de voitures "tampons". Pour Patrick Adam, c'est comme si le temps s'était arrêté.  " Quand vous passez, vous n'avez pas du tout envie de vous y installer. Quand je vois certains endroits d'Héricourt, j'ai l'impression que je vais voir Patrick Dewaere et Gérard Depardieu en sortir pour faire un remake des Valseuses. C'est vrai qu'il faut déjà penser à rénover les façades. Nous sommes allés tracter au centre-ville : l'état des habitations est déplorable", décrit le candidat divers droite.

Patrick Adam est candidat pour la première fois aux municipales à Héricourt sous l'étiquette Divers droite
Patrick Adam est candidat pour la première fois aux municipales à Héricourt sous l'étiquette Divers droite © Radio France - Nicolas Wilhelm

Pour faire revivre le centre ville, le candidat (ex Debout la France) et docteur dans le civil, propose notamment de remettre en place le marché du samedi matin et de créer des zones bleues avec stationnement toujours gratuit mais limité.

Catherine Dormoy pour des projets de commerces innovants

Candidate également, la conseillère municipale d'opposition Catherine Dormoy veut installer  un pôle économique et sociale, sorte de comité pour ciblerait et sélectionnerait des projets de commerces innovants.

Catherine Dormoy candidate sans étiquette sur Héricourt
Catherine Dormoy candidate sans étiquette sur Héricourt - Catherine Dormoy

" Pourquoi ne pas mettre une herboristerie, des magasins zéro déchet, des magasins de location de voitures sans permis, de scooters, de trottinettes. Pourquoi pas un centre pour les jeunes ? Parce qu'ils s'ennuient ici, un Escape Game, un Néolaser. Pourquoi la zone des Guinottes ? On peut le faire au centre-ville et ramener aussi des petits commerces de circuits courts. Ce n'est pas la peine de faire venir des magasins d'habits. On est concurrencé par les grandes surfaces", propose Catherine Dormoy.

Vers une nouvelle finale Burkhalter / Lazar ?

Deux des cinq candidats aux municipales étaient déjà présents lors du précédent scrutin de 2014 : Fernand Burkhalter et Gilles Lazar. Le maire socialiste sortant retrouvera devant les urnes son adversaire représentant de l'union des gauches. Les deux hommes sont en désaccord sur la politique à mener pour redonner vie au cœur de ville. Gilles Lazar, médecin de profession, veut privilégier les projets dans le centre et non en périphérie comme le souhaite le maire.

Battu au second tour en 2014, Gilles Lazar est à nouveau candidat cette année aux municipales à Héricourt
Battu au second tour en 2014, Gilles Lazar est à nouveau candidat cette année aux municipales à Héricourt © Radio France - Nicolas Wilhelm

" Il faut recentrer les activités commerciales et culturelles sur le cœur de ville. C'est la raison pour laquelle nous voulons construire un cinéma dans le cœur de ville sur une ancienne friche commerciale.  On admet aujourd'hui qu'on a commis une erreur en 1970 avec les grands ensembles. Faisons attention de pas reconnaître dans dix ans qu'on a fait une deuxième erreur avec l'étalement urbain. Il faut arrêter de construire des lotissements en périphérie des villes, c'est très mauvais pour le cœur de ville", explique Gilles Lazar.

L'étalement urbain, c'est fondamental pour avoir un centre ville actif - Fernand Burkhalter, maire sortant candidat

Le maire sortant n'est pas du tout sur cette ligne. Il égratigne même son adversaire. " Je m'inscris totalement contre la proposition de Monsieur Lazar de supprimer l'étalement urbain. Il faut de l'étalement urbain pour avoir des clients, des consommateurs en centre-ville. C'est une condition fondamentale pour avoir un centre ville actif, il faut d'abord avoir de la population ", insiste Fernand Burkhalter. S'il est réélu, le maire candidat à sa propre succession promet de favoriser le renouveau du commerce et d'animer davantage le centre ville.  

Une cinquième candidate s'est également déclarée dans la course aux Municipales à Héricourt : Isabelle Apro pour Lutte Ouvrière.

La redynamisation du centre ville au coeur de la campagne des municipales à Héricourt par Nicolas Wilhelm

Choix de la station

À venir dansDanssecondess