Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales 2020 : comment redynamiser le centre-ville de Concarneau ?

-
Par , France Bleu Breizh Izel

A l'occasion des élections municipales 2020, France Bleu Breizh Izel vous aide à y voir plus clair. À Concarneau, comme dans d'autres centres-villes bretons, la question se pose : comment revitaliser certains espaces qui pâtissent de la concurrence des zones commerciales en périphérie ?

Ville Close de Concarneau
Ville Close de Concarneau © Maxppp - CLAUDE PRIGENT

Comment revitaliser nos centres-villes bretons ? C'est la question que l'on a posée aux 4 candidats et candidates à la mairie de Concarneau. En novembre dernier, une étude de l'INSEE constatait une baisse de l'emploi salarié dans les centres-villes de Bretagne. Concarneau n'est pas épargné. Selon cette étude, l'emploi salarié a baissé de près de 2% entre 2009 et 2015 en centre-ville.

Reprise et déprise de l'emploi salarié sur la ville et en centre-ville dans différentes communes bretonnes - Aucun(e)
Reprise et déprise de l'emploi salarié sur la ville et en centre-ville dans différentes communes bretonnes - INSEE

Marc Bigot, candidat de l'équipe municipale sortante, tête de liste "Mon parti, c'est Concarneau"

Marc Bigot, 62 ans, est adjoint au maire en charge de l'urbanisme à Concarneau. Il se présente avec 14 des 33 élus de la majorité sous la liste "Mon parti, c'est Concarneau". Pour le candidat, le centre "est très attractif et renaît". Il souhaite continuer les travaux effectués en centre-ville (place Charles de Gaulle, par exemple) pour réaménager les espaces et attirer les promeneurs. Marc Bigot compte sur la création d'une médiathèque à 200 mètres du port pour attirer en centre-ville. Il faut également ré-organiser les mobilités : créer des parkings extérieurs avec des navettes pour descendre en centre-ville et tracer de nouvelles voies cyclables. 

Christian Perez, candidat Rassemblement National, tête de liste "Concarneau, ville d'avenir"

Christian Perez, 69 ans, est tête de la liste "Concarneau, ville d'Avenir", une liste Rassemblement National. C'est la première fois qu'un candidat RN se présente aux municipales à Concarneau. Christian Perez déplore le nombre "de commerces fermés dans les rues de Concarneau". Selon lui, il faut faire "venir des entreprises" en baissant les impôts. Il propose également d'acquérir les commerces fermés, de "les retaper" et de les proposer à location avec un bail de type social. Le candidat souhaite également mettre en place une police municipale armée pour plus de "tranquillité à Concarneau". Christian Perez souhaite également attirer les propriétaires de bateaux de Port-la-Forêt pour qu'ils consomment à Concarneau. 

Antony Le Bras, candidat LREM et MoDem, tête de liste "Concarneau avec vous"

Antony Le Bras, 44 ans, est conseiller municipal et tête de liste de "Concarneau avec vous", une liste "citoyenne et d'ouverture"qui bénéficie de l'investiture de LREM. Pour Antony le Bras, Concarneau souffre du "manque d'habitants en centre-ville" et veut miser sur l'entretien des logements vides. De même, le candidat veut mettre fin à l'extension des zones commerciales en périphérie. Il faut créer un poste de "manager de centre-ville" comme ça se fait à Quimper. Il souhaite également expérimenter l'ouverture des halles certains soirs, comme le mercredi, le vendredi soir ou le samedi soir. Pour plus de dynamisme, le candidat veut créer des terrasses de cafés places Jean Jaurès et sur le parvis des Halles. Enfin, Antony Le Bras veut favoriser la réimplantation d'un supermarché en centre-ville pour assurer un commerce de proximité. 

Elisabeth Janvier, candidate de gauche, tête de liste "Concarneau solidaire et durable"

Elisabeth Janvier, 62 ans, mène la liste de gauche "Concarneau solidaire et durable", issue d'une union de plusieurs formations politiques (EELV, PCF, Nouvelle Donne, Generation.s, LFI, etc). Les zones commerciales en périphérie n'ont pas vocation à augmenter, selon la candidate qui souhaite "stopper l'étalement urbain". Il faut augmenter l'offre de commerces de proximité en centre-ville mais surtout dans les quartiers. Elisabeth Janvier souhaite avoir une concertation avec les habitants des quartiers pour choisir quels commerces accueillir. Elle aimerait cependant privilégier les commerces de circuits courts et de produits biologiques. Pour faciliter les déplacements, les bus devraient être gratuits. Il faudra avoir un nouveau plan de circulation, en concertation avec les habitants. "L'utopie de notre liste, c'est retirer le parking de Jean Jaurès et d'y créer un espace convivial et agréable pour les concarnois", explique-t-elle. 

À Concarneau, on dénombre 4 candidats :

  • Marc Bigot - Liste "Mon parti, c'est Concarneau", divers droite, majorité sortante
  • Christian Perez - Liste "Concarneau, ville d'avenir", Rassemblement National
  • Antony Le Bras - Liste "Concarneau avec vous", LREM-MoDem
  • Elisabeth Janvier - Liste "Concarneau solidaire et durable", union de la gauche (EELV, PCF, LFI, NV, Generation.s, ...)
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu