Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales 2020 : en immersion à Bourges

-
Par , France Bleu Berry

Les élections municipales 2020 auront lieu les 15 et 22 mars. France Bleu Berry a choisi de donner la parole aux habitants de huit communes berrichonnes : Châteauroux, Issoudun, Argenton-sur-Creuse, La Châtre, Le Blanc, Saint-Amand-Montrond, Vierzon et Bourges. Reportage dans la préfecture du Cher.

La cathédrale St-Etienne de Bourges, classée au patrimoine mondial de l'Unesco.
La cathédrale St-Etienne de Bourges, classée au patrimoine mondial de l'Unesco. © Radio France - Michel Benoit

Sa façade de quarante-et-un mètres, est la plus large des édifices gothiques de France : que serait Bourges, sans sa cathédrale ? " eC'est le phare de Bourges. On en est fier ici. Moi j'habite dans le quartier. Je fais ma promenade tous les jours, je la regarde. Je passe par le jardin de l'archevêché. C'est magnifique l'été, avec toutes les fleurs. Je bois mon petit café à la guinguette. Il fait bon vivre ici. Vous savez que Bourges était la seule ville de moins de 100.000 habitants à avoir décroché l'installation d'une FNAC ? Et pourquoi d'après vous ? Grâce à la maison de la culture et au Printemps de Bourges." 

La place Gordaine de Bourges avec ses maisons à pan de bois.
La place Gordaine de Bourges avec ses maisons à pan de bois. © Radio France - Michel Benoit

Le printemps de Bourges qui attire plus de 250.000 personnes sur six jours : " C'est vraiment très bien. Mais j'ai un petit regret. Quand j'étais jeune, ça durait beaucoup plus longtemps. Il faudrait faire un festival sur deux semaines." Le chanteur M en donnera le coup d'envoi cette année. Patrimoine et culture, Bourges compte cinq musées et une maison de la culture majeure en France. Une industrie de la défense florissante, des écoles militaires, mais la ville est passée sous la barre des 65.000 habitants. 2.000 de moins en 5 ans, d'après l'INSEE : " On a une population vieillissante. Je trouve qu'il y a un manque de dynamisme. On peut faire beaucoup plus pour Bourges. Si j'étais maire ? Déjà, je reverrais tout ce qui est voirie et je ferais plus de place pour le vélo. Les transports gratuits aussi. Je suis sûr que c'est finançable, comme l'ont fait d'autres villes." 

Stéphane Jacquet, président de l'office du commerce et de l'artisanat de Bourges.
Stéphane Jacquet, président de l'office du commerce et de l'artisanat de Bourges. © Radio France - Michel Benoit

Le commerce de centre ville a souffert ces dernières années mais il se redresse d'après le président de l'office du commerce et de l'artisanat, Stéphane Jacquet : " Depuis un an on voit que nos efforts paient. On a mis en place des aides à l'installation. Le samedi, il y a vraiment beaucoup de monde. Le centre commercial Avaricum a fait du bien également pour l'attractivité du centre ville. Les clients viennent de l'Allier, de la Nièvre, de l'Indre et du secteur de Romorantin. On voit arriver des jeunes commerçants qui ont plein de projets et qui ont des idées." Avec un grand défi à relever : la rénovation des rues piétonnes : " Il n'y a eu aucun travaux depuis quarante ans dans le centre ville qui est resté dans son jus, poursuit Stéphane Jacquet. C'est sûr que ça a vieilli. Regardez les pavés des rues piétonnes. On rebouche même les trous avec du ciment ! " 

Les rues piétonnes de Bourges sont en mauvais état.
Les rues piétonnes de Bourges sont en mauvais état. © Radio France - Michel Benoit

Sans oublier la place Cujas, avec cet affreux échafaudage : " Depuis cet incendie, il y a cinq ans, c'est en l'état, se désole Arnaud, le cordonnier-serrurier de la place. Ici, c'était vraiment un point névralgique. A chaque élection municipale, on y a droit : chaque candidat y va de son projet pour rénover la place. Là, c'est sûr, que ça a mal vieilli. Mais par pitié, laissez-nous un parking pour que les automobilistes puissent se garer. Un client, c'est d'abord, un automobiliste qui a trouvé du stationnement !" 

L'immeuble le Cujas a brûlé il y a presque cinq ans et vient d'être racheté pour être enfin réhabilité.
L'immeuble le Cujas a brûlé il y a presque cinq ans et vient d'être racheté pour être enfin réhabilité. © Radio France - Michel Benoit

Bourges, c'est aussi l'un des plus grands plans de renouvellement urbain en France : plus de 450 millions d'euros investis dans les quartiers Nord, notamment. 20 % des habitants sous le seuil de pauvreté, mais une ville qui compte aussi plus de 5.000 étudiants, troisième pôle régional après Tours et Orléans... Reste à se battre pour garder ce rang. A vaillant Coeur, rien d'impossible ! Ce ne sont pas les supporters des Tangos qui diront le contraire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess