Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales 2020 : en immersion à La Châtre

-
Par , France Bleu Berry
La Châtre, France

Les élections municipales 2020 auront lieu les 15 et 22 mars. France Bleu Berry a choisi de donner la parole aux habitants de huit communes berrichonnes : Bourges, Châteauroux, Issoudun, Argenton-sur-Creuse, La Châtre, Saint-Amand-Montrond, Vierzon et Le Blanc. Reportage à La Châtre.

L'hôtel de Ville de La Châtre
L'hôtel de Ville de La Châtre © Radio France - Jérôme Collin

À La Châtre, un enjeu majeur se dégage pour évoquer la campagne électorale pour les municipales des 15 et 22 mars 2020 : l'attractivité. La cité castraise perd des habitants depuis plus de 30 ans. Entre 2007 et 2017, selon les derniers chiffres de recensement validés par l'Insee, La Châtre est passée de 4 477 à 4 109 habitants. Une chute de près de 10%. C'est donc une ville qui doit attirer des habitants. C'est la clé pour ensuite attirer des commerçants, pour attirer des médecins, pour attirer des spécialistes. "Je connais La Châtre depuis un demi-siècle. Avant, on avait tout sous la main. Maintenant, il n'y a plus rien. C'est mort", se désole un habitant.

L'inquiétude des commerçants

En remontant la rue Nationale, on aperçoit de nombreux commerces vides. "Regardez cette boucherie. Mon fils y a fait son apprentissage mais ça fait des années que c'est fermé", regrette un autre habitant de La Châtre. "On a une population vieillissante depuis plusieurs années. C'est compliqué d'être commerçant. En plus, on va bientôt nous ouvrir un centre commercial à l'extérieur du centre-ville. La crainte, c'est de voir des commerces concurrents. C'est une verrue. Peut-être même une gangrène", s'inquiète la gérante d'un salon de coiffure. 

Pour certains habitants, l'une des solutions est d'améliorer également l'image de la ville et notamment des entrées de la ville. En arrivant de Châteauroux, la première chose que l'on voit est une station-service à l'abandon et un bar fermé. 

Quel avenir pour l'hôpital de La Châtre ?

L'attractivité, c'est aussi un enjeu à La Châtre pour lutter contre la désertification médicale. Symbole de ces difficultés : l'hôpital de la Châtre a été contraint de fermer provisoirement 26 lits dans deux unités en raison du manque de médecins. Même si la direction affirme qu'elle va rouvrir ces lits, le scénario risque de se répéter dans les futures années. Et c'est un sujet qui inquiète les habitants. "À chaque fois que j'ai besoin, il faut que j'aille à Châteauroux. J'ai 70 ans, dans dix ans je ne pourrai plus conduire. On fera comment ? Ce n'est pas normal. Il n'y a plus qu'un seul ophtalmo à l'hôpital de la Châtre. Il faut attendre un an avant d'avoir un rendez-vous", témoignent plusieurs habitants.

Au niveau santé, on est très isolé

Les élections municipales auront lieu les 15 et 22 mars prochains.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu