Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales : insultes et menaces de mort en Vaucluse

-
Par , , France Bleu Vaucluse

À Sarrians, Jonquières ou Chateauneuf-du-Pape, la campagne pour les municipales s'envenime. Des colistiers ont reçu des courriers d'insultes voire de menaces de mort. Des plaintes ont été déposées.

Gendarmerie nationale (Photo d'illustration)
Gendarmerie nationale (Photo d'illustration) © Radio France - Richard Vivion

À chaque campagne électorale son lot de coups bas.  Mais cette fois, cela va plus loin. Dans au moins trois communes répertoriées, des candidats ont reçu des insultes ou des menaces de mort. Il s'agit de Chateauneuf-du-Pape, Jonquières et Sarrians. 

"On va bien te niquer toi et tes amis" - Courrier anonyme à Sarrians 

Dans cette dernière commune, le premier adjoint de la maire sortante, Patrice Flageat, a reçu dans sa boîte aux lettres, mi-février, un courrier bourrés d'injures. France Bleu Vaucluse a pu consulter cette lettre qui débute ainsi : "Tu peux commencer à préparer tes valises". Elle se poursuit en faisant référence aux championnats de BMX dans la commune : "Tu nous as assez emmerdés avec ton BMX et tes amis. Tu bandes pour tous ces connards".

Les passages égrènent des insultes racistes et homophobes envers les élus de la commune. Le corbeau conclue ainsi : "Tu vas voir comment on va bien te niquer toi et tes amis. Alors un conseil, regarde bien de partout car on va te tomber dessus et tu va bien morfler espèce d'enculé". 

"J'ai une balle pour toi" - Message anonyme à Jonquières

"C'est n'importe quoi" réagit l'intéressé, qui a fait un signalement à la gendarmerie de Beaumes-de-Venise. Ancien gendarme et responsable de la police municipale d'Entraigues, il connaît bien les procédures. Cette affaire a plombé l'ambiance de la campagne. La tête de liste de l'opposition condamne toute agression. Il invite d'ailleurs le premier adjoint  vraiment porter plainte au nom d'une campagne plus digne.

À Chateauneuf-du-Pape, c'est l'une des colistières du candidat Pierre Revoltier, engagé face au maire sortant qui a elle aussi reçu des menaces de mort. Il s'agit de cinq courts messages, tapés à l'ordinateur, déposés dans sa boîte aux lettres ou sur le pare-brise de sa voiture. "J'ai une balle pour toi" prévient l'un des messages. 

Situation identique à Jonquières où l'un des colistiers de l'opposition a reçu des courriers de menace pour qu'il jette l'éponge. Sa voiture a également été taguée. Le maire de la commune dénonce des méthodes "inqualifiables". Une plainte a été déposée à la gendarmerie de Beaumes-de-Venise. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu