Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales 2020 : Margueritte - Krimi : l'impossible alliance

-
Par , , France Bleu Cotentin

Au lendemain du premier tour des élections municipales, et alors qu'un doute plane toujours sur l'organisation du second tour, David Margueritte et Sonia Krimi arrivés 2e et 3e à Cherbourg-en-Cotentin semblent dans l'incapacité de s'entendre pour éviter la réélection annoncée du maire sortant.

L'impossible alliance entre David Margueritte et Sonia Krimi.
L'impossible alliance entre David Margueritte et Sonia Krimi. - © Radio France

Benoît Arrivé peut être serein. Sorti vainqueur du premier tour des élections municipales à Cherbourg-en-Cotentin, le candidat socialiste dispose d'une sérieuse avance sur ses concurrents. Avec 42,09% des suffrages, il dispose de 12 points d'avance sur son challenger David Margueritte ( 29,68%). Derrière, les candidats Sonia Krimi et Barzin Viel-Bonyadi, autour de 14%, sont distancés mais garde un sérieux pouvoir : celui de faire le roi!

"Nous sommes la seule liste en situation de l'emporter"

Pour David Margueritte, "nous sommes dans un contexte perturbé avec une prime au sortant très forte. On est aussi dans une ville nouvelle : la sociologie électorale à Cherbourg-en-Cotentin est plus compliquée pour nous." Mais le candidat Les Républicains s'empresse d'ajouter que tout est encore jouable. "Nous sommes la seule liste en situation de l'emporter, capable d’incarner cette alternance tranquille et sereine". Et pour cela, le candidat compte sur les voix qui se sont portées au premier tour sur la candidature de Sonia Krimi. Car il a bien compris qu'il ne bénéficierait pas du désistement de cette dernière.  

Sonia Krimi maintient sa candidature

"Bien évidemment, je maintiens ma candidature. Je ne suis pas là pour gagner une place ou devenir maire absolument, ce qui est le cas de la droite dure proposée par notre rival". Et la candidate LREM d'ajouter : "nous avons des désaccords profonds avec monsieur Margueritte et ce n'est pas qu'une question de personne".  En clair, il semble impossible que les deux leaders s'entendent. Sonia Krimi compte jouer sa carte jusqu'au bout, sans servir de strapontin à son rival.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess