Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales 2020 : l'ancien maire Michel Moyrand lance sa campagne à Périgueux

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Périgord

Michel Moyrand a lancé sa campagne pour les élections municipales de 2020 à Périgueux ce samedi 23 novembre. Une quarantaine de personnes sont venues écouter l'ancien maire de la commune de 2008 à 2014.

Michel Moyrand, candidat à la mairie de Périgueux
Michel Moyrand, candidat à la mairie de Périgueux © Radio France - Laurence Méride

Périgueux, France

Michel Moyrand a lancé sa campagne au restaurant Le petit Nice à Périgueux ce samedi 23 novembre pour les élections municipales de 2020. Accompagné de son colistier, Thomas Sarlat, il s'est exprimé sur les grandes lignes de son programme devant une quarantaine de personnes venues écouter les quinze engagements de son futur programme. L'ancien maire PS de Périgueux de 2008 à 2014 fait partie des neuf candidats qui se lance dans la course aux Municipales de la capitale du Périgord. 

"Rénovons Périgueux" 

"Périgueux est une ville en souffrance, une ville en asphyxie, et je suis très préoccupé par son avenir" amorce Michel Moyrand. L'ambition du candidat à la mairie de Périgueux est de rénover la commune tel que le précise l'intitulé de son programme "Rénovons Périgueux" : "Quand on vient à Périgueux, la première difficulté c'est l'accès à la ville et la circulation est plus grave encore quand on travaille dans la ville."
Pour y remédier Michel Moyrand propose que les deux premières heures de stationnement dans les parkings soit gratuites, de modifier quelques aménagements routiers afin de fluidifier la circulation et d'encourager le télétravail, notamment au sein des agents administratifs municipaux, pour "alléger quotidiennement le nombre de voitures qui entre dans Périgueux." Ce sera également une façon de "diminuer la concurrence entre la périphérie et le centre. Nous devons travailler main dans la main avec le Grand Périgueux." Le candidat militera également au sein de la communauté d'agglomération pour la gratuité des transports. 

Les quinze engagements de la campagne du candidat Michel Moyrand - Radio France
Les quinze engagements de la campagne du candidat Michel Moyrand © Radio France - Laurence Méride

Dans le déroulé de ces "quinze engagements" de campagne, le candidat a également abordé la question du développement du service à la personne notamment pour les personnes âgées, la construction d'infrastructures pour encourager la pratique du sport en plein air.
L'ancien maire a dit souhaiter attaquer la question de la démocratie participative en mettant en place dix commissions par année dirigées par sept citoyens volontaires et tirés au sort afin qu'ils travaillent de concert sur les dossiers des élus municipaux et suggèrent des améliorations pour la Ville qui seront par la suite présentées en Conseil municipal. Sur l'écologie Michel Moyrand souhaite favoriser la création d'espaces verts et de jardin partagés.
Thomas Sarlat, le colistier, ajoute que "c'est un projet ambitieux (celui de Michel Moyrand, NDLR) et sur le long terme qui doit être réalisé pendant deux mandatures." 

Des reproches à l'actuel maire 

"Je suis revenu parce que j'ai été appelé". Michel Moyrand insiste, s'il se présente de nouveau en 2020, c'est parce que la population périgourdine le lui a demandé. Thomas Sarlat de rajouter que Antoine Audi, l'actuel maire candidat à propre succession, "avait promis une redynamisation de la ville mais on a plutôt l'impression d'une lente euthanasie." Celui qui avait déjà participé à la campagne de Michel Moyrand lors des Législatives de 2017 souligne que les commerces du centre de Périgueux ferment les uns après les autres : "Ce qui nous dérange c'est que le village commercial Montaigne n'était pas dans le programme d'Antoine Audi, et est-ce la bonne solution pour donner de l'élan aux commerces de l'hyper centre ?"

On nous avait promis une redynamisation de la ville mais on a plutôt l'impression d'une lente euthanasie.

Au niveau de la culture, Michel Moyrand a des doutes sur plusieurs animations mises en place par le maire en place : "PériMeuh ça nous intéresse mais pas là où s'est installé aujourd'hui (sur les allées Tourny NDLR), ça perturbe le travail de nos commerçants." Le candidat a également émis des réserves à l'égard de la popularité du Salon international du livre gourmand. 

Une campagne sans le soutien du Parti socialiste 

À partir de ce samedi 23 novembre 21 000 tracts seront distribués aux habitants de Périgueux par les soutiens de Michel Moyrand. Sa campagne est bel et bien lancée mais sans le soutien du Parti Socialiste : "Il n'y a pas de soutien pour l'instant, on verra par la suite. C'est normal que le Parti Socialiste présente un candidat. L'offre programmatique à Périgueux est large. Mais si on peut se rassembler faisons-le."

Michel Moyrand l'assure, il déposera une liste complète et sans étiquette pour se lancer dans la course à la mairie de Périgueux début févier. Sa permanence sera ouverte dès le 1er janvier, date à laquelle il invite les citoyens à le rejoindre : "Nous sommes pour l'instant neuvième, nous espérons être les premiers [...], on y travaille depuis le 17 février !" s'est exclamé le candidat.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu