Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales 2020 : l'attractivité touristique de Douarnenez comme enjeu de campagne

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Le tourisme est l'un des enjeux de la campagne pour les élections municipales à Douarnenez. Les trois têtes de listes, François Cadic, Jocelyne Poitevin et Hugues Tupin proposent tous les trois des mesures pour renforcer l'attractivité touristique de la commune finistérienne.

Les trois ports de Douarnenez participent à l'attractivité touristique de la ville.
Les trois ports de Douarnenez participent à l'attractivité touristique de la ville. © Radio France - Maïwenn Bordron

C'est une commune dont l'économie repose en partie sur le tourisme, notamment pendant la période estivale. Douarnenez attire déjà beaucoup de touristes chaque année et les trois candidats aux élections municipales souhaitent développer cette activité touristique. Aménagement des ports, logements saisonniers ou stationnement : de nombreuses mesures font partie du programme de campagne de François Cadic, le maire sortant qui se représente, Jocelyne Poitevin, ancienne maire de Douarnenez (1996-2001) qui brigue à nouveau le poste et Hugues Tupin, actuel conseiller municipal d'opposition.

"La ville aux trois ports"

La ville de Douarnenez bénéficie de trois ports : le port de Tréboul (plaisance), le port du Rosmeur (pêche) et le Port-Rhu (port-musée). "Il faut marier et conjuguer ces trois pôles extrêmement importants", souligne Hugues Tupin, actuel conseiller municipal d'opposition, qui présente une liste de rassemblement de gauche. La baie est un "atout principal" de la ville sur lequel il faut miser, selon François Cadic, le maire sortant de Douarnenez qui présente une liste sans-étiquette, orientée plutôt au centre-droit. Il faut mettre en avant selon lui la "maritimité" de la commune car "c'est un axe de développement économique très important". "Le tout, ce n'est pas de transformer la ville et d'accueillir que de la plaisance : c'est déjà faire fonctionner ce qui fonctionne aujourd'hui", affirme François Cadic. Il prévoit par exemple dans son programme un "dragage au sein du port de plaisance pour avoir un accueil qualitatif au sein des équipements" déjà existants.

François Cadic, maire sortant de Douarnenez, qui présente une liste sans-étiquette, orientée plutôt au centre-droit.
François Cadic, maire sortant de Douarnenez, qui présente une liste sans-étiquette, orientée plutôt au centre-droit. © Radio France - Maïwenn Bordron

Jocelyne Poitevin, ancienne maire de Douarnenez de 1996 à 2001, qui brigue à nouveau le poste d'édile, compte également "vérifier que les infrastructures mises à disposition dans les ports soient de bonne qualité pour accueillir les touristes dans de bonnes conditions." Une réflexion autour des bateaux dits "ventouse" est envisagée par plusieurs candidats. Hugues Tupin projette par exemple de gérer les "problématiques de stationnement ventouse" en faisant du "stockage à sec de certains bateaux". "Il va falloir faire un inventaire des bateaux ventouses qui paient leur place mais qui ne naviguent pas et prennent un emplacement non justifié par rapport aux personnes qui pratiquent régulièrement les sorties en mer", détaille Jocelyne Poitevin, actuellement conseillère départementale.

Le port de Tréboul a besoin d'être rénové car il commence à être un peu désuet.                
Jocelyne Poitevin, ancienne maire de Douarnenez, qui présente une liste sans-étiquette

De son côté, Hugues Tupin propose de diversifier le port-musée de Douarnenez avec de nouveaux outils, tels que les escape game (jeux d'énigmes et d'orientation). "Ils peuvent permettre d'attirer de nouvelles populations et de redonner un nouvel intérêt à la fréquentation du site", assure le candidat qui présente une liste de rassemblement de gauche.

Le logement saisonnier

Pour Hugues Tupin, il faut à la fois développer le tourisme tout en le maîtrisant, notamment en prêtant une attention particulière aux conséquences de l'activité touristique sur le quotidien des Douarnenistes. L'actuel conseiller municipal d'opposition pointe du doigt les "logements qui sont bloqués pour la résidence à l'année" à cause de la location saisonnière. De nombreux logements sont loués à la nuit ou à la semaine. Le développement du logement saisonnier a donc un impact néfaste pour les Douarnenistes, selon Hugues Tupin. Il compte bien se battre "fermement" contre "la spéculation immobilière qui pourrait s'amorcer sur Douarnenez avec des objectif d'investissement de particuliers." Avec quels outils ? "des règlements qu'on peut instituer, à travers une veille permanente sur les transactions immobilières, à travers la mobilisation du droit de préemption renforcé dans les zones de revitalisation de territoire", détaille Hugues Tupin.

Hugues Tupin, conseiller municipal d'opposition, présente une liste de rassemblement de gauche (PS, PC, Ensemble, Générations et Nouvelle Donne).
Hugues Tupin, conseiller municipal d'opposition, présente une liste de rassemblement de gauche (PS, PC, Ensemble, Générations et Nouvelle Donne). © Radio France - Maïwenn Bordron

Les locations via la plateforme Airbnb agite également la campagne à Douarnenez. Un sujet sensible sur lequel les trois candidats appellent à la mesure. Le maire-sortant, François Cadic, souligne par exemple qu'il n'est "pas contre Airbnb", tout en affirmant "qu'il faut être attentif." "À partir du moment où l'offre n'est pas suffisante, c'est normal qu'il y ait quelque chose d'autre qui se mette en place pour répondre aux attentes des touristes", admet le maire-candidat. Selon lui, il n'y a pas à avoir de craintes, car Douarnenez n'en est pas au stade de villes comme Paris. "On est aussi contents que des bâtiments qui étaient en friche aient été restaurés, cela permet de remettre en état des bâtiments qui étaient en très mauvais état. Mais comme tout système rien n'est parfait il faut être vigilant", justifie François Cadic.

Le discours de Jocelyne Poitevin sur ce dossier est semblable puisque selon elle, "il faut laisser les gens initier leur projets", tout en gardant "raison". "Comme cela a été fait dans certaines grandes villes, on peut limiter le nombre de nuitées de façon à ce qu'il puisse y avoir une forme de contrôle pour éviter le dérapage", suggère l'ancienne maire de Douarnenez qui se présente à nouveau en 2020.

Jocelyne Poitevin, ancienne maire de Douarnenez, se présente à nouveau avec une liste "pour les Douarnenistes".
Jocelyne Poitevin, ancienne maire de Douarnenez, se présente à nouveau avec une liste "pour les Douarnenistes". © Radio France - Maïwenn Bordron

Hugues Tupin reconnaît qu'Airbnb est un "besoin financier important pour les familles" mais il se méfie "de l'achat d'immeubles entiers qui seront rénovés" et destinés exclusivement à la location saisonnière. Le candidat qui présente une liste de rassemblement de gauche envisage un droit de regard sur "l'objectif final des travaux d'investisseurs."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu