Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Municipales 2020 : les taux de participation à 17 heures en Auvergne

Par

A une heure de la fermeture des bureaux de vote dans les quatre départements auvergnats, les Cantaliens ont fait preuve de civisme en étant près de 62% à aller voter. A l'opposé, les Puydômois ont boudé les urnes comme au premier tour. Le point sur le scrutin à 17 heures.

Les taux de participation à 17 heures en Auvergne Les taux de participation à 17 heures en Auvergne
Les taux de participation à 17 heures en Auvergne © Radio France - Florence Gotschaux

Les bureaux de vote sont désormais fermés en Auvergne et l'heure est au dépouillement. Ultime prise de température, l'officialisation des taux de participation à 17 heures. Premier constat, les Auvergnats ne se sont pas mobilisés de façon homogène en fonction des départements.   

Publicité
Logo France Bleu

Le civisme cantalien

Sans surprise, c'est dans Cantal que les électeurs se sont investis le plus dans ce second tour des élections municipales. Le taux de participation atteint les 61,76% ce dimanche (contre 68,08% lors des municipales en 2014). Les Cantaliens ont même réussi à se mobiliser davantage que lors du 1er tour le 15 mars. (+4 points)

Les Puydômois s'abstiennent 

Dans le Puy-de-Dôme, le taux de participation ne dépasse pas les 36% (35,47%) à 17 heures. Si on est exactement sur les mêmes bases qu'au 1er tour le 15 mars dernier (35,44%), c'est quasiment 20 points de moins que lors des dernières élections municipales il y a six ans (54,65%).

Petit sursaut dans l'Allier 

Désintérêt également chez les électeurs bourbonnais. Dans l'Allier, le taux de participation s'élève à 51,38% à 17 heures contre 65,18% en 2014. Pour le premier tour, il était de 48,03 %.

La Haute-Loire démobilisée

Enfin en Haute-Loire, 46,86% des électeurs sont allés voter avant 17 heures. C'est un peu mieux qu'à la mi-mars (42,79%). Grosse dégringolade quand même par rapport à 2014 où 63,75% des Altiligériens s'étaient déplacés dans les bureaux de vote. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu