Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales à Belfort : soutenue par LREM, Maude Clavequin reste quand même à la tête du PS

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Après avoir perdu l'investiture PS du Bureau National, Maude Clavequin restera à la tête de la fédération départementale socialiste du Territoire de Belfort en vue des municipales à Belfort.

Malgré le retrait de l'investiture PS en vue des municipales à Belfort, Maude Clavequin reste à la tête de la fédération départementale du Territoire de Belfort.
Malgré le retrait de l'investiture PS en vue des municipales à Belfort, Maude Clavequin reste à la tête de la fédération départementale du Territoire de Belfort. © Maxppp - Lionel Vadam

Belfort, France

" Oui, je suis toujours première fédérale du PS". C'est par texto ce vendredi que Maude Clavequin a indiqué à France Bleu Belfort Montbéliard qu'elle restait à la tête de la fédération départementale socialiste du Territoire de Belfort en vue des municipales à Belfort. La candidate à la mairie de Belfort avait été investie le 1er octobre dernier mais le soutien de la République en Marche a depuis changé la donne. Le Bureau National du PS a changé sa position cette semaine et finalement décider de ne plus accorder sa confiance à Maude Clavequin. 

Le Doubs et le Territoire de Belfort divisés

Cette décision a été saluée dans un communiqué par la fédération PS du Doubs prétextant que la première fédérale PS du Territoire "s'est toujours refusée à exprimer clairement son soutien aux candidats de la gauche unie et des écologistes (...) préférant une alliance avec LREM à contre-courant de la politique prônée par le Parti socialiste". A l'inverse, la fédération départementale PS du Territoire de Belfort s'est, elle, "désolidarisée" de la décision du Bureau National, indique l'ancien président du conseil général du Territoire de Belfort Yves Ackermann. "Nous soutenons sans réserve et à une très large majorité la candidature de rassemblement de Maude Clavequin", rappelle l'ancien maire de Valdoie.

Grudler candidat pour le Modem ?

De son côté, le Modem était prêt à échanger avec la candidate soutenue par la République en Marche en vue des municipales à Belfort pour une liste avec des noms d'horizons divers. A une condition : qu'elle quitte son fauteuil de première fédérale socialiste dans le département. Ce n'est donc plus d'actualité. Le Modem pourrait donc présenter son propre candidat. Pourquoi pas le député européen Christophe Grudler, chef de file du mouvement dans le Territoire de Belfort ? A moins qu'un autre nom ne sorte du chapeau....

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu