Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales 2020 : Mauléon change d'image

-
Par , France Bleu Pays Basque

La commune en a fini avec la crise industrielle, mais pas avec le déclin démographique. Début février, la campagne électorale est encore sage dans la capitale souletine, loin des joutes animées du XX° siècle.

Mauléon comptait 3.185 habitants au recensement de 2018
Mauléon comptait 3.185 habitants au recensement de 2018 © Radio France - Bixente Vrignon

Mauléon, capitale d'à peine 3.185 habitants, où une constatation fait l'unanimité : la crise industrielle est bien terminée ici et elle n'est plus le problème majeur, même si la commune a encore perdu 200 habitants au dernier recensement. On dénonce plutôt la manière de gérer la commune par le maire sortant, Michel Etchebest, ou son projet de créer un musée de l'espadrille.

La pauvreté touche aussi les zones rurales

Aujourd'hui, le chômage est en baisse, mais si on peine à recruter dans certaines industries, le taux de pauvreté est tout de même de 12% selon l'INSEE. A l'épicerie sociale de Mauléon, Jacques Herrera ne peut que constater : "la précarité est aussi importante ici qu'en ville". Il accueille cette saison une centaine de familles venue de toute la Soule, plutôt des jeunes aux alentours de 26 ans.

Jacques Herrera, président de l'épicerie sociale "Le panier souletin" - Radio France
Jacques Herrera, président de l'épicerie sociale "Le panier souletin" © Radio France - Bixente Vrignon

Polémique autour du projet de Maison de l'Espadrille

Parmi les dossiers qui fâchent, celui du musée de l'espadrille qui fait souffler la fronde des industriels de l'espadrille. La municipalité veut lancer un projet autour de l'article industriel phare de la commune, une maison qui hébergerait un atelier où l'on montrerait aux visiteurs comment on fabrique l'espadrille. Espadrille qu’ils pourraient acheter à la fin de la visite. "Il y a déjà trois fabricants qui font visiter leur usine et vendent 80% de leur production aux touristes" tonne Francis Tauzin, industriel dans l'espadrille. "C'est de la concurrence déloyale : c'est de l'argent public utilisé pour nous concurrencer, c'est inadmissible!"

Mauléon a longtemps été la capitale de l’espadrille - Radio France
Mauléon a longtemps été la capitale de l’espadrille © Radio France - Bixente Vrignon

A Mauléon "il fait bon vivre" pour les commerçants

Trois listes sont en campagne dans la capitale de la Soule

  • Beñat Elkegaray dirige une liste abertzale ouverte "Aitzina Maule"
  • Louis Labadot dirige une liste d'ouverture avec le soutien du PCF "Union Citoyenne
  • Michel Etchebest repart en tête d'une liste sans étiquette "Agir ensemble pour Mauléon"
De gauche à droite : Beñat Elkegaray, Louis Labadot et Michel Etchebest - Radio France
De gauche à droite : Beñat Elkegaray, Louis Labadot et Michel Etchebest © Radio France - Oihana Larzabal

Réécoutez le débat entre Beñat Elkegaray, Michel Etchebest et Louis Labadot

Mauléon - Radio France
Mauléon © Radio France - Bixente Vrignon
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu