Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales à Château-Gontier-sur-Mayenne : peut-être une liste pour affronter celle du maire sortant

-
Par , France Bleu Mayenne
Château-Gontier, France

A moins de deux mois du premier tour des élections municipales, un léger frémissement, très léger frémissement pour la conquête de la mairie de Château-Gontier-sur-Mayenne. Philippe Henry, le maire centriste sortant, ne sera peut-être pas tout seul à se lancer dans la bataille.

Photo d'Illustration
Photo d'Illustration - NR

Franchement, un seul candidat, le maire sortant, dans la 2ème ville la plus peuplée du département, ça commençait à être ennuyeux et ennuyant. Et puis, l'annonce, une petite annonce plutôt pour trouver des Castrogontériens prêts à s'engager aux côtés de Thomas Richou, conseiller municipal d'opposition. Cet enseignant, qui fait dans le "en même temps", ni droite, ni gauche, ni centre, veut affronter Philippe Henry: "des habitants, des commerçants, des associations étaient déçus de ne pas voir une liste face à celle du maire actuel. J'ai bien évidemment des personnes qui seraient prêtes à se lancer dans l'aventure. Il y a une vraie possibilité sinon on ne le ferait pas". 

Philippe Henry est en place depuis 18 ans. Les gens ont peut-être envie de donner une chance à une autre majorité", Thomas Richou

Thomas Richou soutenu pour y aller, c'est bien mais visiblement ce n'est pas si facile de dénicher des candidat : "il y a beaucoup de personnes qui ont peur de se mettre sur une liste adverse par peur, de représailles c'est un mot fort, par peur d'être mal vus en retour car tout le monde se connait et tout le monde est en lien avec la mairie". 

Philippe Henry, lui, ne se dit pas surpris et pas forcément plus inquiet que ça : "la vie politique est un combat permanent. Depuis 2001, j'ai toujours été habitué à avoir des listes face à moi. L'enjeu c'est de faire en sorte qu'une équipe puisse se constituer et fasse part de ses propositions pour le territoire". Pour constituer sa liste, Thomas Richou doit vite s'exécuter. Calendrier serré. La date limite de dépôt des candidatures est fixé au 27 février. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu