Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales 2020 : à Cherbourg, les candidats se crêpent le chignon sur Twitter

-
Par , France Bleu Cotentin

Une nouvelle ère politique se dessine. Celle qui n'est rien sans les réseaux sociaux. "Américanisation" de la politique à la House of Cards (thriller politique), "naufrage" ou encore "tyrannie des réseaux sociaux"... Comment les candidats à Cherbourg se servent-ils de Twitter ?

à Cherbourg, la campagne des municipales ne se jouera pas sur les réseaux sociaux....
à Cherbourg, la campagne des municipales ne se jouera pas sur les réseaux sociaux.... © Maxppp - SASCHA STEINBACH

"Américanisation" de la politique à la House of Cards (thriller politique), "tyrannie des réseaux sociaux", une nouvelle ère politique se dessine.  À quatre semaines du premier tour des municipales, coup de projecteur à Cherbourg-en Cotentin.

Fuis-moi je te suis, suis-moi je te fuis

Si pour le grand public la communication des candidats passe par Facebook, c'est sur Twitter que le combat politique se joue réellement, parfois assez violemment. Pierre Cosnefroy, en charge de la communication de la candidate la République en Marche, Sonia Krimi, assure que sa liste est la cible d'attaques quotidiennes.

Aujourd'hui, il n'y répond plus, préférant bloquer l'utilisateur si les propos tenus sont trop virulents. Mais ça n'empêche pas le groupe Citoyens dans la ville, soutien de la candidate de publier des caricatures de ses adversaires, notamment du candidat Les Républicains, David Margueritte.

Ce dernier peut compter sur son équipe pour riposter. Les tweets du Cercle du Cotentin dénoncent par exemple... l'absence de la députée Krimi à l'assemblée, payée par la république en marche pour faire campagne. 

Deux salles, deux ambiances

Plus à gauche sur l'échiquier politique, on prône un usage de Twitter plus pacifique. Le maire délégué de Cherbourg-Octeville, Sébastien Fagnen, en charge des réseaux sociaux pour Passion Commune, la liste socialiste du maire sortant Benoit Arrivé, ne débat pas en 280 caractères. Il utilise Twitter pour "dresser notre bilan, partager des informations et répondre aux interrogations". Benoît Arrivé lui, n'hésite pas à interpeller directement Sonia Krimi.

Tout aussi rapide pour tweeter, Pierre Cosnefroy, se charge de la réponse.

Du côté de la Coopérative Citoyenne, la stratégie est différente. La tête de liste Barzin Viel-Bonyadi décide de prendre de la hauteur. Le communiquant en politique insiste sur une utilisation collégiale des réseaux sociaux. L'accent est mis sur les rencontres lors des marchés ou des réunions publiques.

Un parti pris qui n'affectera pas le déroulé de la campagne puisque certain·es cherbourgeois·es demandent aux candidats d'arrêter ces gue-guerres et de parler davantage de leurs idées.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu