Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements maintenus en vigilance rouge, 53 en orange

Municipales à Marseille : qui deviendra maire ce samedi ? C'est toujours la grande inconnue

-
Par , France Bleu Provence

Quatre candidats pour un fauteuil de maire de Marseille : ils sont deux à droite, une à gauche et un pour le Rassemblement National. Jamais une élection municipale n'a été aussi indécise à Marseille.

L'hôtel de ville de Marseille
L'hôtel de ville de Marseille © Radio France - Laurent Grolée

C'est le jour J ce samedi pour l'élection du maire de Marseille, 25 ans après Jean Claude Gaudin, élu quatre fois sans suspense, cette élection réserve toutes les surprises depuis le second tour de dimanche dernier.

Aucune majorité absolue et surtout des alliances à droite comme à gauche qui peuvent faire pencher l'échiquier politique dans un camp comme dans l'autre, bref! Une élection à suspens avec d'un coté Michele Rubirola, à la tête d'une alliance gauche/ecolo/france insoumise et une dizaine d'associations, de l'autre Guy Teissier 75 ans député de Marseille , choisi par Martine Vassal pour briguer la mairie.  

Entre ces deux candidats "poids lourds",  d'autres tentent leurs chance, c'est le cas de Lionel Royé Perreaut et du RN représenté par Stephane Ravier. 

Martine Vassal au soir du 2eme tour des municipales
Martine Vassal au soir du 2eme tour des municipales © Radio France - Laurent Grolée

"Un système de vote à trois tours".

Ce conseil municipal extraordinaire s'ouvrira à 9 heures et demi , d'abord c'est Guy Teissier , en tant que doyen de la nouvelle assemblée qui doit procéder à l'appel des 101 conseillers municipaux et lancer la procédure de vote .

Une fois l'appel des 101 conseillers effectué commencera le premier tour de l'élection, premier tour à la majorité absolue, autrement dit 51 voix si cette majorité n'est pas atteinte, rebelote pour un deuxième tour de vote, si à nouveau aucun des candidats ne rallie à sa cause la majorité absolue, troisième tour cette fois ci à la majorité simple 

En cas d'égalité, il n'y aura pas de tirs aux buts mais une prime au plus âgé des candidats autrement dit Guy Teissier et ses 75 printemps qui devance de loin les 63 de Michèle Rubirola

Choix de la station

À venir dansDanssecondess