Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales 2020 : "on risque de manquer de candidats dans les petites communes de la Somme"

mardi 25 septembre 2018 à 9:28 Par Claudia Calmel, France Bleu Picardie

Jean-Claude Billot, le président de l'association des maires du département, redoute une crise des vocations. L'exercice de la fonction de maire est de plus en plus compliqué entre baisses de dotations et contraintes toujours plus grandes.

Jean-Claude Billot, le président de l'association des maires de la Somme
Jean-Claude Billot, le président de l'association des maires de la Somme © Radio France - Claudia Calmel

Ferrières, France

Le projet de budget 2019 a été présenté ce lundi par le gouvernement. Il sera débattu au parlement à l'automne, mais il inquiète déjà certains élus locaux. Jean-Claude Billot, le président de l'association des maires de la Somme, fait partie de ceux-là. Il était l'invité de France Bleu Picardie ce mardi. 

Jean-Claude Billot voit d'abord comme un mauvais signal la baisse du budget du ministère de la cohésion des territoires, qui s'occupe entre-autres des villes et de l'aménagement du territoire : il devrait perdre 1,1 milliard d'euros l'an prochain, c'est près de 7% de moins que son budget de cette année. "En ce moment, on reçoit pas beaucoup de bonnes nouvelle, ce sont plutôt des mauvais signes qui sont donnés. _Ça devient inquiétant_."

"On rogne sur tout pour tenter de faire quelques économies"

Le projet de budget 2019 prévoit aussi une progressive de la taxe d'habitation, une recette importante pour les communes. Le gouvernement promet qu'elle sera compensée à l'euro près, mais reste à savoir comment, pour Jean-Claude Billot : "la loi de finances 2019 devrait nous permettre d'y voir un peu plus clair."

Depuis 2015, le communes doivent aussi composer avec une baisse des dotations. Jean-Claude Billot est aussi le maire de Ferrières à l'ouest d'Amiens. Cette année, avec cette baisse, sa commune a dû composer avec 15.000 euros en moins que l'année précédente, ce qui représente environ 8% du budget total de la commune de Jean-Claude Billot : "On rogne sur tout pour tenter de faire quelques économies. Par exemple, _on devait remplacer une débroussailleuse : ça attendra l'an prochai_n. A un moment donné, il faut faire des choix."

"On risque de manquer de candidats dans les petites communes de la Somme"

Avec tous ces changements, de plus en plus d'élus qui démissionnent : 1000 maires ont jeté l'éponge dans toute le France depuis les dernières municipales en 2014. Dans la Somme, il y en a eu 34 (pas plus que sur la mandature précédente), mais le phénomène est encore plus marqué chez les adjoints et les conseillers municipaux, selon Jean-Claude Billot : "Beaucoup d'entre eux se sont arrêtés après le vote de la loi NOTRe, qui a eu un impact assez fort sur les collectivités. Pas mal de maires et d'élus se sont retrouvés dépossédés de certaine compétences. Ça a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase."

Dans ce contexte, Jean-Claude Billot redoute un manque de candidats pour les prochaines municipales de 2020 dans la Somme, notamment dans les petites communes : _"On risque de manquer de candidats dans les petites communes de la Somme, surtout dans les communes de moins de cent habitants. Avec toutes les contraintes actuelles, plus la commune est petite, plus on aura du mal à trouver onze personnes pour former un conseil municipal."_

L'interview complète de Jean-Claude Billot est à retrouver ici.