Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales : à Orléans, Serge Grouard lance son plan d'urgence pour répondre à la crise liée au Covid

-
Par , France Bleu Orléans

Serge Grouard, l'ancien maire d'Orléans, candidat LR-UDI au second tour des municipales, dévoile son plan d'urgence pour faire face à la crise économique et sociale liée à l'épidémie de coronavirus. C'est un plan de relance en 12 points qui se mettra en place rapidement en cas d'élection le 28 juin.

Serge Grouard, candidat LR-UDI et quelques uns de ses colistiers aux municipales 2020
Serge Grouard, candidat LR-UDI et quelques uns de ses colistiers aux municipales 2020 - Lydie Lahaix

lSerge Grouard donne le ton, c'est un plan "qui se mettra en place dès le lendemain de l'élection, si les Orléanais nous font confiance". L'ancien maire, arrivé largement en tête du premier tour des élections municipales le 15 mars dernier, avec sa liste "Les Orléanais au cœur" (35.6%) met tout d'abord l'accent sur l'aide indispensable à apporter aux commerces qui ont particulièrement souffert du confinement. 

Une aide sonnante et trébuchante promise aux commerçants

"Nous allons abonder l'aide de l'Etat de 1500 euros pour ceux ayant subi une perte d'au moins 50% de leur chiffre d'affaires, _nous verserons deux fois 1000 euros en juillet et août à tous ceux qui en ont besoin_" explique le candidat LR-UDI qui prévoit aussi de supprimer les droits de terrasses sur deux ans (2020 et 2021) aux cafés-restaurants. 

Pour les artisans et entreprises en difficulté, Serge Grouard (qui fut maire d'Orléans de 2001 à 2015) annonce la création d'une cellule de soutien économique qui sera réactive au quotidien dit-il "parce que la crise ne va pas s'estomper comme cela en deux mois de temps".

Une nouvelle ligne de bus et la gratuité des transports certains soirs

Serge Grouard souhaite voir l'activité reprendre plus vite dans le centre-ville. Pour cela il annonce la mise en place d'une nouvelle ligne de bus entre la gare d'Orléans et le quartier de La Source, ainsi que la gratuité des transports en commun les jeudi, vendredi et samedi soirs. 

Plages de stationnement gratuit étendues

Autre mesure annoncée pour faciliter les déplacements : elle concerne le stationnement. L'ancien maire souhaite instaurer une gratuité deux jours dans la semaine, à raison de 3 heures chaque jour, et sans doute pas le samedi, parce qu'il y a urgence à soutenir des commerçants "qui ont une formidable capacité de rebond, il veulent s'en sortir et nous sommes là pour les aider".

Une partie de la liste "Les Orléanais au coeur" conduite par Serge Grouard
Une partie de la liste "Les Orléanais au coeur" conduite par Serge Grouard - Lydie Lahaix

Aider les professionnels de la culture qui sont les oubliés de la crise

Dans son catalogue de 12 mesures, Serge Grouard insiste aussi sur le soutien à apporter aux acteurs de la culture qui, dit-il, souffrent particulièrement de la crise. _"Nous allons activer l'utilisation de la commande publique notamment de spectacles vivants. P_our les intermittents, nous proposerons des événements et des animations en ville", explique l'ancien maire qui ajoute que "des lieux d'exposition seront mis à disposition gratuitement pour les artistes", et cela dès le début de l'été. 

Le plan sera financé par des économies internes

Concernant le financement de son plan de relance, celui qui se dit "le candidat de la droite et du centre" est clair : _"_ce sera sans augmentation d'impôts. Nous allons faire des économies sur le train de vie de la mairie en réduisant les dépenses de communication. Nous allons aussi mobiliser les dépenses de la Ville qui n'ont pas été faites durant la période de confinement (estimées entre 1,5 - 2 millions d'euros) et utiliser les moyens que l'Etat a annoncé en faveur des collectivités locales". 

A dix-sept jours du second tour de l'élection municipale, Serge Grouard, en ballottage favorable, insiste "il faut être concret, efficace et agir tout de suite", car il n'est pas question face à cette crise économique et sociale d'attendre la rentrée de septembre. 

Santé, environnement, sécurité restent ses priorités de campagne

L'ancien maire rappelle, enfin, ses trois priorités inchangées de la campagne : la santé "plus que jamais", l'environnement et la sécurité, avant de conclure "le 29 juin (lendemain du scrutin) nous serons sur le pont si les Orléanais nous font confiance".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess