Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Strasbourg : les bureaux de vote se préparent pour le second tour

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Derniers préparatifs avant le deuxième tour des élections municipales ce dimanche. La ville de Strasbourg prévoit 143 bureaux de vote, désinfectés, balisés et prêts à accueillir les électeurs. Visite de l'un d'entre eux.

Seuls 3 électeurs maximum pourront être présents dans un bureau de vote en même temps
Seuls 3 électeurs maximum pourront être présents dans un bureau de vote en même temps © Radio France - Nicolas Joly

Marquage au sol, formation du personnel, gel hydroalcoolique, masques, règles de distanciation. La ville de Strasbourg assure s'être _"donné beaucoup de mal"_pour que le deuxième tour des élections municipales puisse avoir lieu ce dimanche dans les meilleures conditions. Au total, 143 bureaux seront ouverts dans l'Eurométropole.

Un parcours fléché

Avant même l'entrée dans le bureau, une giclée de gel hydroalcoolique sera proposée à l'électeur. Masque sur le nez (le sien, ou un fourni sur place) il pourra ensuite se saisir des trois bulletins disposés sur une table, et se diriger vers l'un des isoloirs. "Les rideaux seront éventuellement relevés, si quelqu'un ne veut pas toucher aux rideaux", précise Alexandre Fritz, adjoint chargé de l'organisation du scrutin.

Alexandre Fritz, adjoint en charge du scrutin, présente le nouveau protocole sanitaire des bureaux de vote strasbourgeois
Alexandre Fritz, adjoint en charge du scrutin, présente le nouveau protocole sanitaire des bureaux de vote strasbourgeois © Radio France - Nicolas Joly

Une fois le bulletin dans l'enveloppe, le votant devra présenter sa pièce d'identité à l'assesseur. En respectant, bien sûr, une distance d'au moins un mètre. Son identité vérifiée, il ne lui restera plus qu'à glisser son bulletin dans l'urne, signer la feuille d'émargement (si possible avec son propre stylo), et quitter le bureau par l'une des sorties indiquées.

Pas de "risque zéro"

Ce nouveau protocole sanitaire, plus contraignant que le précédent, ne permet toutefois pas d'assurer un "risque zéro", reconnaît Alexandre Fritz. "Nous avons vraiment été spécialement attentifs à ce que le protocole soit le plus rigoureux possible", insiste-t-il, en détaillant le matériel déployé : 60 000 masques, quatre kilomètres de scotch et 14 kilomètres de ruban de signalisation.

 La ville assure que chacun des 143 présidents de bureau sera formé avant dimanche pour faire respecter les règles sanitaires
La ville assure que chacun des 143 présidents de bureau sera formé avant dimanche pour faire respecter les règles sanitaires © Radio France - Nicolas Joly

Les passants observent la mise en place de ces nouvelles mesures. Tahar, qui avait déjà voté au premier tour, ne voit pas pourquoi "avec plus de mois d'expérience de la crise sanitaire, on ne ferait pas mieux" en matière de sécurité. Adem, lui, reconnaît avoir "peut-être fait une petite erreur" en allant voter au premier tour. Il ne s'extasie pas de voir ce nouveau protocole et considère que pour le second tour, "c'est à chacun d'être conscient et de faire attention"

De nouvelles affiches ont remplacé les précédentes, afin de présenter le protocole renforcé
De nouvelles affiches ont remplacé les précédentes, afin de présenter le protocole renforcé © Radio France - Nicolas Joly

Pour trouver le résultat des élections municipales dans une commune, écrivez son nom dans notre moteur de recherche :

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu