Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Morières-Lès-Avignon : trois listes en présence

-
Par , France Bleu Vaucluse

La maire sortant Joël Granier se représente avec une liste sans étiquette très large. Annick Dubois, ancienne adjointe de 2001 à 2014 mène une liste « citoyenne de gauche, solidaire et écologique ». Grégoire Souque, déjà candidat en 2014 se présente avec le soutien du RN et de la droite populaire.

La mairie de Morières-les-Avignon
La mairie de Morières-les-Avignon © Radio France - JM Le Ray

La ville de Morière-les-Avignon intégrée dans la Communauté d’Agglomération du Grand Avignon compte aujourd’hui 8.317 habitants ( INSEE 2017 ) et sa démographie associée à la création de nouveaux logements est visiblement au cœur de la campagne. 

La liste Union citoyenne de Morières du maire sortant, Joël Granier 

La maire sortant, Joël Granier, 66 ans , retraité avec sa liste « Union citoyenne de Morières » se présente sans étiquette après avoir longtemps été au  parti socialiste. Les alliances d’hier ne sont plus celles d’aujourd’hui et sa liste réunit des citoyens de gauche, des Républicains, des membres de la République En Marche et des représentants de la société civile.

Pour lui l’attractivité de la commune aura attiré de nouveaux habitants dans une commune qui est à l’origine essentiellement pavillonnaire. Hors explique-t-il beaucoup de Moriérois scindent leurs propriétés en deux pour vendre et, le plus souvent, accueillir des proches qui vont construire. 

L’urbanisation de la ville est tributaire de beaucoup de permis de construire privés, trois à quatre fois plus que de logements sociaux souligne-t-il. Validés dans les règles par les différentes instances administratives ;  le maire ensuite est le plus souvent contraint de signer ces permis en retour. Mais Joël Granier s’engage à valoriser une urbanisation différenciée en imposant aux promoteurs un environnement durable, arboré et des zones de loisirs. 

La liste Alliance pour Morières de Grégoire Souque 

Grégoire Souque, retraité, 73 ans, avec ses colistiers de « l’ Alliance pour Morières » met en avant l'urgence de mettre un frein à une urbanisation qu’il juge galopante. Pas une parcelle qui ne soit dans le viseur de la mairie et des promoteurs pense-t-il : « les gens veulent conserver l’esprit village  même s’il faut s’agrandir, même si je reconnais qu’il faudra faire du social, mais il y a d’autres moyens de faire du social . Et ce ne sont pas des morièrois qui sont venus s’installer en masse». Mettre fin au bétonnage intensif, remettre la nature en ville tels sont les termes notamment de sa campagne qui aborde aussi d’une manière offensive la question de la sécurité. 

Grégoire Souque pense que les policiers municipaux ne sont pas assez nombreux aujourd’hui en particulier le weekend et trouve le nombre de caméras de vidéo-protection déployées sur la commune insuffisantes même si un programme visant à les doubler a été lancée par l’actuelle majorité municipale. A cet égard il regrette qu’en vertu des économies d’énergies certains quartiers soient plongés dans le noir une partie de la nuit et souhaite équiper tout l’éclairage public avec des ampoules basses consommation en donnant l’exemple de la ville de Beaucaire. 

La liste Un Autre Avenir d'Annick Dubois 

Un regard de femme sur l’avenir de la commune, c’est ainsi qu’Annick Dubois aime à se présenter. L’ancienne adjointe aux affaires sociales , 66 ans, retraitée est repartie en politique après une pause sous l’actuel mandat de la majorité pour défendre ses valeurs de gauche parce que le maire se représente avec une liste  qui penche trop à droite explique-t-elle.

Sa liste « Un Autre Avenir » pour Morières se veut citoyenne de gauche, solidaire et écologique et entend réunir des forces de la gauche reconnue et légitime, du Parti Communiste et Parti Socialiste.  Son crédo pour cette campagne c’est dit-elle redonner une âme et un cœur au centre-ville. Annick Dubois trouve que le centre de Morières avec par exemple la place de la Liberté manque cruellement de vie. Son souhait est de dynamiser le commerce de proximité et de voir des terrasses de cafés animées.

Une perspective qui passe par un réaménagement complet de la circulation dans l’hyper-centre. « Les trottoirs ne sont plus adaptés notamment pour les mamans avec des poussettes ou les personnes âgées ». Conserver les espaces verts mais aussi replanter des arbres lui semblent une priorité. Il faut un regain d’activité dans le centre de Morières avec les associations et le centre des loisirs,  «  que les morièrois puissent se dire , tiens j’ai envie de revenir au centre-ville parce qu’il se passe des choses ! »

Les élections des conseillers municipaux et des conseillers communautaires auront lieu les 15 et 22 mars prochain.

Joël Granier, maire sortant, se présente avec sa liste Union citoyenne de Morières
Joël Granier, maire sortant, se présente avec sa liste Union citoyenne de Morières © Radio France - JM Le Ray
Grégoire Souque à nouveau candidat avec la liste Alliance pour Morières
Grégoire Souque à nouveau candidat avec la liste Alliance pour Morières © Radio France - JM Le Ray
Annick Dubois conduit la liste citoyenne de gauche, solidaire et écologique "Un Autre Avenir"
Annick Dubois conduit la liste citoyenne de gauche, solidaire et écologique "Un Autre Avenir" - Annick Dubois
Choix de la station

À venir dansDanssecondess