Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Les carnets de campagne

Municipales 2020 : Viggianello, un village sous le brouillard de la crise des déchets

-
Par , France Bleu RCFM

Viggianello, ses 820 habitants, son tunnel...et son centre d'enfouissement des déchets. Ce dernier occupe une place de premier ordre dans l'actualité depuis qu'en 2016, un collectif s'est créé pour freiner "le tout enfouissement" dans la micro-région. Mais le quotidien du village ne s'arrête pas là.

La mairie de Viggianello
La mairie de Viggianello © Radio France - Olivier Castel

Difficile d’ôter la musique - ô combien lancinante- autour du feuilleton de la crise des déchets dans la campagne municipale à Vighjaneddu. D'autant plus que les deux listes en présence dans le petit village de la Rocca sont d'une part celle du maire Joseph Pucci, (PNC / Pà a Corsica), et d'autre part, celle d'Alexandre Lanfranchi, (sans étiquette) gestionnaire du centre d'enfouissement et porteur du projet du futur centre d'enfouissement et de tri "Viggianello 2", autorisé en début d'année par l'ex préfète de Corse, Josiane Chevalier à défaut d'autre projet, disait-elle. Ce dernier doit ouvrir en 2021, après la fermeture de l'actuel, toujours perturbé par l'action du collectif "Valincu Lindu". Le maire et conseiller territorial de la majorité nationaliste soutien le collectif, l'opposant défend ses projets.

Démographie et développement

A cinq minutes de Prupià, et à quinze minutes de Sartè, Vighjaneddu possède un potentiel à la fois économique et résidentiel. Joseph Pucci s'était excusé le jour de notre venue, "grippé", c'est de saison. Mireille Lanfranchi, nationaliste elle aussi, 2e Adjointe nous a reçu. 

"Aujourd'hui, on veut raisonner en "éco-village", concilier la résidence secondaire  ET la vie au village. On ne veut pas de village dortoir" assure Mireille Lanfranchi, 9e sur la liste "Pà Vighjaneddu"

Mireille Lanfranchi, 2e adjointe. - Radio France
Mireille Lanfranchi, 2e adjointe. © Radio France - Olivier Castel

La demande de logements est forte. Une trentaine de permis de construire délivrés par an sur la commune. La majorité municipale se représente avec sept nouvelles tête sur la liste. Cette nouvelle équipe veut répondre à cette demande, et aussi doter la commune d'un plan local d'urbanisme, afin d'attirer les jeunes, notamment.

"Arriver à maîtriser, à travers ce PLU, le développement économique, tout en sauvegardant le cadre de vie". 

Agrandissement de l'école, création de commerces de proximité et installation d'agriculteurs sont aussi au programme... Preuve selon Mireille Lanfranchi qu'il est possible de parler autre-chose que du centre d'enfouissement des déchets...  

Et pourtant, la candidature d'Alexandre Lanfranchi a de quoi alourdir le climat. Déjà conseiller municipal du temps du maire Paul-François Perla, battu en 2014 (le fils de ce dernier sera troisième de liste) l'opposant est le neveu de la deuxième adjointe actuelle. "On en mélange pas tout !" assure d'ailleurs ce dernier. 

"De tout le programme présenté en 2014, rien n'a été fait !" A. Lanfranchi

Alexandre Lanfranchi est très critique concernant la majorité, et explique que cette dernière n'a appliqué aucun engagement de son programme. Concernant l'urbanisme, lui défend l'idée de se limiter à une carte communale.

"Pour moi Viggianello reste encore un petit village, qui peut très bien être géré avec une carte communale. [...] Et je ne comprends pas comment on a pu enlever de la constructibilité à beaucoup de propriétaires, à leur insu. [...] Ce sont des terrains qui vont partir en friche"

Concernant la démographie croissante (la population a doublé en 20 ans, pour atteindre 820 habitants ndlr), le candidat Alexandre Lanfranchi est "pour que ça évolue encore un peu, mais ça serait bien de rester quand-même sous la barre des mille habitants". Un candidat qui se dit toujours menacé, en rapport avec son activité professionnelle, et qui circule en véhicule blindé. 

Alexandre Lanfranchi, opposant sans étiquette - Radio France
Alexandre Lanfranchi, opposant sans étiquette © Radio France - Olivier Castel

REPORTAGE : Municipale à Vighjaneddu

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu