Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales : 41 communes des Pyrénées-Orientales concernées par le second tour

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Roussillon

Le second tour des élections municipales se tiendra ce dimanche 28 juin. Dans les Pyrénées-Orientales, une quarantaine des 226 communes du département sont concernées.

Un second tour des municipales avec des mesures sanitaires strictes
Un second tour des municipales avec des mesures sanitaires strictes © Maxppp - Eric Ottino

Le second tour des élections municipales, qui concerne quelque 5.000 communes françaises, a lieu le 28 juin. Ce second tour des municipales, qui devait se tenir le 22 mars, avait été annulé une première fois mi-mars, en raison de la pandémie de Covid-19.

Ce dimanche, 41 des 226 communes des Pyrénées-Orientales mobiliseront donc leurs 140.846 électeurs pour ce second tour des municipales. Dans les autres communes, un seul tour de scrutin a suffi pour désigner quelque 185 maires, qui entreront en fonction d'ici le 28 mai.

Les communes concernées dans les Pyrénées-Orientales

  • Amélie-les-Bains-Palalda 
  • Bages 
  • Baillestavy 
  • Casteil
  • Catllar 
  • Caudiès-de-Conflent 
  • Cerbère 
  • Céret 
  • Claira
  • Clara-Villerach 
  • Corneilla-la-Rivière 
  • Elne 
  • Enveitg 
  • Estoher 
  • Finestret 
  • Formiguères 
  • Fosse
  • Jujols 
  • La Cabanasse 
  • Lamanère 
  • Le Boulou 
  • Llauro 
  • Mantet 
  • Millas 
  • Molitg-les-Bains 
  • Montalba-le-Château 
  • Montner 
  • Mosset 
  • Palau-del-Vidre 
  • Perpignan 
  • Pia 
  • Porta 
  • Rivesaltes 
  • Saint-Laurent-de-la-Salanque 
  • Saint-Pierre-dels-Forcats 
  • Tautavel
  • Thuès-entre-Valls 
  • Toulouges  
  • Tresserre 
  • Vernet-les-Bains 
  • Villelongue-de-la-Salanque

Les enjeux du scrutin

La plupart des maires sortants reste en ballottage favorable comme à Toulouges, Amélie-les-Bains ou Rivesaltes. 

À Pia, Millas ou Saint-Laurent-de-la-Salanque, tout dépendra de la capacité des sortants à s'allier avec des listes dissidentes

L'issue du scrutin reste incertaine dans une dizaine de communes, comme au Boulou, à Claira ou à Bages. Mais surtout à Perpignan, où  le candidat du Rassemblement national Louis Aliot a rassemblé au premier tour, près de deux fois plus d'électeurs que le maire sortant LR, Jean-Marc Pujol.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess